La Solution

Traduction que j’ai faite d’un célèbre poème de 1953, ‘Die Lösung’ de Bertolt Brecht (1898-1956):

La Solution

Suite au soulèvement du 17 juin
Le Secrétaire du Syndicat des Ecrivains
Fit répartir dans l’Allée Stalin des feuilletons
Selon lesquels le peuple aurait
Perdu la confiance du gouvernement,
Et ne pourrait la regagner qu’en
Redoublant ses efforts. N’aurait-ce
Pas été plus simple, que le gouvernement
Eût carrément dissous le peuple
Pour en élire un nouveau?

6 replies on “La Solution”

  1. va bene sobac dit :

    dissoudre pour mieux réélire, je ne vois pas en quoi cela aurait été mieux pour le peuple

    • Yvains dit :

      En général, c’est le peuple qui élit le gouvernement, et pas le contraire…

      • va bene sobac dit :

        le peuple en Russie fermer sa gueule avec les tsars et ensuite avec Staline malheureusement et l’histoire continue avec Poutine qui se done chaque années plus de prerogatives

  2. Éclaircie dit :

    Bonjour Yvains,

    Bertold Brecht, un nom qui me fait rêver. Je ne connaissais pas ses dates de naissance et de mort, pas trop le lieu de ces évènements, pas plus son œuvre (je n’ai que le brevet des collèges, niveau études, même si je suis allée au lycée, je n’ai pas le baccalauréat et tout ce que je sais je l’ai appris après, au fil des rencontres, ici, là ou ailleurs)
    Alors cet auteur résonne comme un auteur de théâtre immense et engagé.
    Bref, le poème traduit me donne envie de connaitre un peu mieux Bertold Brecht et de vous demander Yvains, combien de langue vous maîtrisez, car il faut de la maîtrise pour traduire un poème.
    Êtes-vous un traducteur reconnu, qui travaille avec des éditeurs reconnus ?
    Que de dérision dans ce poème ! De clairvoyance ! Vous allez devoir m’en dire un peu plus : quand et où a-t-il été écrit, publié, traduit (ou pas).

  3. Bossman dit :

    Je partage complètement tes impressions, Éclaircie. Pour ma part, je ne connais Bertold Brecht que de nom. Ces quelques lignes reflètent presque l’ambiance politique actuelle dans une partie de l’Europe et dans le monde. Malheureusement, je trouve que nous manquons d’auteurs de sa trempe dans ce paysage culturel ? Notre époque favorise les grandes gueules médiatiques et les feux d’artifices bon marché, pas vraiment les intellectuels. Merci pour cette traduction Yvain.

  4. Yvains dit :

    Merci beaucoup, tous les deux!

    En fait, je crois que je ne maîtrise aucune langue, même pas l’anglais, et je ne suis pas un traducteur reconnu, rien qu’un amateur! Mais je lis suffisamment bien le français, l’allemand, et l’espagnol pour pouvoir au moins essayer de faire des traductions, et j’aime beaucoup le défi de me mettre, pour ainsi dire, dans la tête d’un auteur, afin de communiquer – pas toujours précisément ce qu’il aura écrit – mais ce qu’il aurait voulu écrire s’il le faisait dans une autre langue.

    ‘Die Lösung’ a été écrit en 1953, l’année du soulèvement dans l’ancienne DDR, l’Allemagne de l’Est. Je ne sais pas exactement où Brecht l’aura écrit, mais c’était certainement quelque part dans la DDR, puisqu’à cette époque, aucun n’avait le droit de voyager en dehors du pays. Brecht est reconnu surtout comme auteur de théâtre, mais ce sont plutôt ses poèmes que j’adore, depuis une cinquantaine d’années.

    J’ai fait de mon mieux pour faire une bonne traduction de ce poème (et je travaille actuellement sur un autre du même auteur), mais j’étais très loin d’avoir confiance en ce que j’avais fait ici – j’apprécie donc énormément vos deux commentaires. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.