Le cercle en poupe,

La prière au vent donnée

L’eau lui dispute la force

La parole, la parole se noie

S’envole

Et les tentacules de la nuit

S’en régalent jusqu’au souffle coupé

Que de grain à moudre

Avant l’enfouissement

Ou le brasier magnifique et coloré

Le cercle est vertueux et les yeux, ronds

***

Moulin Avant

Avant,

On pouvait sentir,

Sur sa peau

Les gouttes d’eau

Se déposer,

Telles des petits mots

Qui venaient nous réconforter

A vent

On avance plus écolo

On a le vent en poupe

Du haut de l’arbre

On voit tout l’horizon

Dans la main

Quelques olives

Se sont nichées …

Vertes ou noires,

Petites, Lisses ou fripées

C’est la récolte de l’année

Qui nous redonne l’espoir

BONHEUR PARTAGE

D’une grande tablée

On sera tous réunis

Pour déguster

Entre Amis,

De PIERREFEU

L’Huile d’Olive

***

Battre de l’aile

Sans tourner le mirage

Perd encore un pauvre voyageur

Au bout du vent sec

L’immobile le souffle

Sans le faire avancer…

***

Je suis un gros bateau, un peu lourdeau, pas bien haut

Une salière aux voiles blanches

Un bricolage de vieilles planches

Le cœur ouvert à tous les vents

Aux quarantièmes rugissants de l’hémisphère nord

Je fais du surplace. Mes mâts font des ronds,

Des signes hypnotisants

À l’adresse d’hidalgos déments,

Tout en grinçant

Mon timonier, c’est un vieil âne

Mon mousse, un matou un peu crâne

Mon capitaine, lui, est tout blanc

Il tire des bords, ahane

Moi, sa belle caravelle, serais-je en panne

Au beau milieu de l’océan ?

***

Je crois que j’ai oublié notre quatrième main, qu’elle nous rejoigne, elle n’en sera que plus légère. Le titre a piqué à Eclaircie et Marjolaine son sens obscur.

9 replies on “Le cercle en poupe,”

  1. Phoenixs dit :

    Pas facile cette reprise même si le thème était porteur. 4Z froncerait le sourcil en disant un peu facile  » l’envoi  » ;-).

  2. Éclaircie dit :

    Ah, le diable est par ici. J’ai consulté le site hier vers l’heure dite et rien n’apparaissait. Une fée dans la nuit a réparé l’affront, « Le cercle en poupe » est à la proue.de Poésie Fertile.
    Phoenixs, je n’ai pas vraiment compris votre « oubli ». P.Y. Bossman, ne vous a rien envoyé ou bien il reste à inclure sa part ?
    Dans le second cas, notre admin’ confiné peut pallier à cette absence, suffit de me transmettre le « morceau ».

    Sur le thème, moulin à vent, l’inspiration a bien soufflé, merci !
    4Z, patient, toujours, est à nos côtés, sourcil froncé ou pas, il est charmant.

  3. Éclaircie dit :

    P.Y. Bossman, bercé par le vent d’Est nous rejoint bientôt….dès que possible, le cercle s’élargit !

  4. Marjolaine dit :

    Je trouve que notre poésie a du sens, et c’est bien de partager ainsi. Cela me fait du bien , je trouve que nous sommes une force! Nous sommes si j’ose dire dans le vent!

    Merci pour ce si beau sujet de réflexion!

  5. Éclaircie dit :

    Le quatrième des trois mousquetaires est parvenu, tel Don Quichotte, sur les ailes de son propre moulin…à rejoindre ce « Cercle en poupe ».

  6. Pascal dit :

    Merci de m’avoir attendu dans cette course effrénée de vos moulins à poivre ou à vélo ou à tout ce que vous voudrez. J’ai lu attentivement les contributions de chacun(e). Je les trouve pleines d’évocations, d’instants privilégiés : « Les gouttes d’eau / Se déposer, / Telles des petits mots » !
    Rendez-vous pour les fabuleuses lundi !

  7. Elisa R dit :

    Vos voix, graves ou gaies, voyagent encore ignorant tout de l’impossible. Ni les murs ni les jours alourdis ne brisent ce chant fantastique qui fleurit dans vos gorges et , tel un cercle merveilleux, s’ouvre à l’infini.
    Morts ou vifs, balayeurs sur la lune ou bêtes sauvages, cela, soyez-en certains, nous est nécessaire.
    Permettez-moi de vous embrasser.

  8. Kiproko dit :

    Etoiles pour les âmes en exil, toujours ce trait d’union entre le vide et l’impossible, le rêve et l’abîme pour devenir astre que l’on suit du regard.
    Je m’associe aux pensées d’Elisa.

Répondre à Kiproko Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.