CINQ SUR UNE BARQUE

.
Le marabout est assis par terre. Une jambe repliée sous une fesse
La djellaba poussiéreuse. Un poulet picore sous le regard d’un chat famélique
– C’est combien ?
– Dix euros pour le passé, vingt pour le futur
– C’est pour offrir un présent, je choisis l’avenir
– Vous allez faire un voyage
– Oui, je sais, le retour Dakar-Paris
– Reprenez votre argent, on ne plaisante pas ici.
L’oeil du marabout roule dans son orbite de caméléon.
Il a accepté mes excuses et reprend :
– Vous allez faire un voyage
– Je vois une île et des volcans
– Des temples et des rizières
– Oui, et alors ?
– Vous n’en reviendrez pas
– Vous voulez dire que je vais me marier là-bas ?
– C’est possible, la séance est terminée
Sur la terre rouge, il a tracé un cercle avec un os de je ne sais quoi
Puis il s’est levé, est entré dans sa case, au pied du baobab
.
La guitare acoustique enrage dans son coin
Au diable les violons et les contrebasses
Du plus profond de son corps les rythmes sauvages
L assaillent avec violence
La salsa ondoyante et la rumba nonchalante
Décrètent de nouvelles lois
Les accords seront brésiliens ou bien ne seront pas
Peut-être enfin n’entendrons-nous plus les sinistres notes
De nos accordéons, le ressac de cette mer à demi morte
Les chapelets égrenés dans d’ obscures églises
Les fanfares discordantes et au feu les lampions
La guitare acoustique enrage dans son coin
.
En grand désordre les jours s’égaient
Ils se bousculent dans les halls de gare
Jouent des épaules parfois des coudes même au cerceau
Jonglent avec les chapeaux devenus inutiles
Que les voyageurs leur lancent par les hublots des trains
Avant de quitter leurs têtes qu’ils déposent sur les banquettes rouges
Les rails courent en tous sens pour arriver à l’heure des aiguillages
Des plages horaires ou de galets aux rives du matin
Les hauts parleurs s’époumonent dans le vide
Quand le soleil au couchant cède son siège au temps
.
Parmi les bulles qui se forment
Au bout d’une paille trempée dans l’eau savonneuse
Apparaît la lune
Illusion d’optique
Le courant d’air la pousse devant lui
Mais elle est trop fragile pour durer plus que quelques secondes
Alors elle éclate
Et la pluie très fine produite par son explosion
C’est aussi la rosée sur ta lèvre supérieure ô Mère supérieure
Puis sous ma moustache un zeste de sueur
Quand nos bouches se rencontrent
Pour une lutte avec merci
.
Des grenouilles acides se dorent
A l’ ombre d’ un soleil détrempé
Sur le sol désormais spongieux
Se découpent des empreintes
De pieds de mains et de nez
Une barque métallique dérive et
Se colle contre la cheminée
Surmontée d’ un parapluie à fleurs
Et d’ une famille de hérissons
..
Les interprètes :
.
Eclaircie, mezzo ;
Elisa, contralto ;
Héliomel, ténor ;
Tequila, soprano ;
4Z, baryton.
.

7 replies on “CINQ SUR UNE BARQUE”

  1. 4Z2A84 dit :

    Bravo !

  2. 4Z2A84 dit :

    Cinq chanteurs sur la même barque produisent cette polyphonie dont les accords seraient brésiliens si l’on en croit l’un d’eux. Pourtant les haut-parleurs s’époumonent dans le vide…Qu’importe ! Puisque nous dérivons avec ou sans parapluie parmi les bulles de savon qui se forment au bout des pailles…

  3. Heliomel dit :

    Si seulement la grenouille pouvait à aérer avec ses bulles d’eau et nous prédire un peu de soleil, alors tout serait parfait et on pourrait glisser sur ces rails qui nous invitent à voyager.

  4. Heliomel dit :

    Au lieu de aérer lire: arrêter!

  5. Éclaircie dit :

    Le voyage ! mais jamais sans la lune, voyage pour hier ou demain, les grenouilles vous le disent, il fera beau et en musique !

  6. Éclaircie dit :

    Dans ce coin d’Afrique, ou peut-être sur la lune même dans le passé et l’avenir, les grenouilles pleuvent en musique.
    Un plaisir de revenir lire cette épopée ce matin.
    Connaîtrons-nous enfin le secret des jours ?

  7. Elisa-R dit :

    Ressac en hall de gare, explosion de hublot, pluie de mains ou de nez, marabout sur volcan ou en barque : ici on respire !

Répondre à Heliomel Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.