Réveil-Loïc

.

Réveil

;

.

C’est un matin d’eaux claires

Et les virgas de l’ombre mangées par les ruisseaux s’étirent sous les monts

.

Un orangé de laudes caresse les essarts, que des hommes hirsutes jardinent en maugréant.

.

Une cloche au matin, résonnantes vallées, le jappement des chiens

.

Des fumées chandelières aux cheminées de forges, un immobile été

Les fragrances du coke, petit bassin houiller, confins de Margeride

Le chemin de Marsanges, les camions de Lebrat

……………L’étoupe du travail jointoyant la misère.

.

C’est un matin d’eaux claires où nagent les farios que d’anciens ouvriers capturent sous les roches

Ils cheminent affairés sous chape de silence, en se hélant parfois aux détours des sentiers

Une simple  journée qui s’en revient encore, d’amples années d’usines bercées par les sirènes.

.

Les fournées de pain blanc parfument de levure les ruelles étroites

Et les chats s’en retournent de leurs pas imbriqués

Danseuses fatiguées.

Arriveront l’azur, la chape de Juillet, le parfum des légumes alignés sur l’étal

.

Des femmes en fichus, sous leur vies monotones viendront un peu plus tard.

Historiettes infimes, allant à l’avenant picorées de tristesses …

.

La farine des jours recouvre les horloges d’une gare aux aguets, institution notoire dispendieuse de rêves

La cime des forêts flamboie sur les adrets, les volets que l’on ouvre…

.

Un cristal de silence précède la torpeur

.

C’est un matin d’eaux claires, encombré de massifs que les hommes trépanent.

.

Loïc, avec son aimable autorisation

5 replies on “Réveil-Loïc”

  1. OulRa dit :

    Souvenirs…
    Heureux de te lire ici.
    <;-3)

  2. Fauchon dit :

    La, je suis bien accroche, félicitations

  3. jaime dit :

    ce texte est magnifique. Il y a un effet de camera pratiquement, entre ce matin d’eaux claires, d’ou tout commence, et cette petite ville industrieuse ou l’on va fouiller les details avec force poesie… et puis le retour a l’image mere, ce matin d’eau claire ou vont les hommes trepaneurs
    Seduit, vraiment

    Jaime

  4. Éclaircie dit :

    « c’est un matin d’eaux claires » me rappelle une chanson de Vasca, sans que je puisse trouver son nom.

    tu as choisi ce titre à nous faire partager ici.
    merci
    parce que je suis hyper sensible à la nature
    parce que tu sais si bien la voir
    la vivre
    la faire vivre
    l’offrir

    mais il faut une suite
    la métallurgie
    fascinante sous tes mots.

  5. 4Z2A84 dit :

    Très belle évocation. Les vers sont mesurés, le rythme nous porte. Un plaisir pour les yeux et l’oreille. De l’art.

Répondre à 4Z2A84 Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.