Le masque de la civelle

Les civelles du ciel

 Ondulent lentes et légères

 Sous les nuages d’orage qui promettent

 L’eau

 Un arbre aux longues branches

 Souples et sages

 S’éprend d’amitié pour elles

 Et pleure

 Des larmes en forme de barques

 Qui glissent le long des failles

 Jusqu’à l’estuaire

le plus proche

.

Je tiens mon rôle dans la pièce

Où nous place ta cruauté

Le public me mettrait en pièces

Si j’étais moi le masque ôté

.

– Ce n’est pas moi que tu réclames

C’est toujours l’autre un malheureux

Pour lui tu franchirais des flammes

Le contemplant d’un œil vitreux

.

– Le désespoir cela t’excite

Cela te monte vite au nez

Comme des parfums illicites

Ou des acides condamnés

.

–  Et me voilà flanqué par terre

Sur les planches au ras du sol

Pour n’avoir pas voulu me taire

– D’un coup de pied tu me consoles

.

Fraises et canneberges mêlées

Discutent ferme dans la tasse en parapluie

Du  bien fondé d’invité le poil à gratter

Au festival des nuits perdues

Tandis que le tabac dans la rouleuse

Se tord de plaisir comme un pubis aimé

Et rêve d’être ce petit brin d’herbe

Que le jeune adolescent élégamment

Porte aux lèvres tout en souriant

Alors que les hommes

Courent à la poursuite de leurs têtes

Plutôt que de dormir enfin sans ronflement

.

Sur ses bobines incandescentes

Le crin file dans la suie

Les tissus de secours

Portent encore les traces

Des doigts émerveillés

.

On lit les noms d’égards

Au travers de la buée

Et l’on franchit des ponts

Qui supportent des rails

Aux rubans d’acier doux

.

Poussés par les rochers

Les cerceaux fatigués

Bordent  la mer éteinte

En robe de mariée

Le soleil apparait

.

Ont participé:

4Z2A84

Eclaircie

Elisa—R

Heliomel

9 replies on “Le masque de la civelle”

  1. Éclaircie dit :

    je crois que nous allons lancer la mode des 55 semaines par an, le vendredi après-midi devient matin (pour mon bonheur), bientôt il sera nuit et ainsi nous rajeunirons, encore…

    (pas lu, je suis entre ma sieste et un RDV mais espère bien que ce masque enlèvera les rides que je n’ai pas..)

  2. Elisa Romain dit :

    Un masque nutritif ! Le vendredi après-midi est un soleil (peut-être en robe de mariée…).

  3. Éclaircie dit :

    C’est au théâtre que le groupe nous emmène avec ce poème étonnant (comme tous les PPV)
    Théâtre de verdure, où les acteurs sont aussi ondulent que la civelle sur un fil de vie acéré, dans un plaisir qu’ils partagent avec quiconque ose regarder la mariée avec aux yeux l’oubli du réel.

  4. Éclaircie dit :

    ondulentS
    et on peut enlever le dernier « avec »…> la mariée aux yeux d’oubli, d’oubli de la réalité.

  5. Elisa Romain dit :

    J’ai ici un panier de lettres oubliées ou en trop (un e tranché en bout d’accord dans un autre de mes commentaires, je ne sais plus lequel ): tu peux en disposer pour tes s qui serpentent et glissent ssss…
    Le théâtre est une fraise qui rêve d’être un brin d’herbe ou des cerceaux fatigués poussés par les rochers … le public ne le mettra pas en pièces, pas cette fois !

  6. 4Z2A84 dit :

    Au lieu de danser sur la mer éteinte que surplombent des viaducs, les barques qui sont des larmes jouent sur scène au festival des nuits perdues.

  7. Fauchon dit :

    Au theatre marine, le public met en pièces les nuits eperdues en forme de barques

  8. OulRa dit :

    Amusements agiles, vous n’avez non pas un ballon sur le nez mais une plume ! Drôle comme certains mots sont en correspondance avec cet air du temps un peu en marge ou avec certaines fréquences…
    On sent le plaisir certain !

  9. Éclaircie dit :

    Oulra, bien vu, le ballon, le plaisir, etc etc.
    4z a eu l’idée au départ, puis nous avons parfois douté, on aurait presque voulu un thème, un mot, pour démarrer.
    4z a tenu bon, alors ce sont nos pensées croisées qui l’impose à nous qui les imposent à nous, ce mot, ces thèmes.

    C’est toujours 40 et quelques semaines plus tard une magie sans trucage.

Répondre à Fauchon Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.