Le lézard et cie

LE LEZARD LA FOURMI L’ELEPHANT ET LE MANCHOT

.

.

.

Le lézard

.

S’il perd sa queue

Ça n’a pas d’importance

Car elle repoussera

QU’IL L’ARROSE OU NON

.

.

.

La fourmi

.

Petite et noire

La fourmi travaille

Sans arrêt

MEME LE DIMANCHE

.

.

.

L’éléphant

.

Il ne trouve pas de costume à sa taille

Voilà pourquoi

IL SE PROMENE TOUT NU

.

.

.

Le manchot

.

On l’appelle parfois le pingouin

Il est très fier

De savoir se tenir debout comme un homme

POURQUOI NE L’APPELLE-T-ON PAS MONSIEUR

.

.

3 replies on “Le lézard et cie”

  1. Éclaircie dit :

    Un bestiaire « à la 4z », j’ai lu en plusieurs sens, juste les mots en majuscule, ce qui donne un poème dans le poème.
    Simple par l’expression, surréaliste par le style, nous faisons là un tour de terre avec l’auteur.

  2. Yokshares dit :

    Hey ! Mes puces me grattent. N’aurais-je pas une furieuse envie de continuer ce bestiaire?
    En tout cas celui-là est d’un humour fin et délicat. J’aime beaucoup.

    C’est pas impossible qu’un de ces jours…Vous verrez bien.

  3. OulRa dit :

    Très fin ces petis croquis goguenards.
    Le ton et l’œil me font penser aux textes de Satie (Pécadilles importunes ;-))
    Un régal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.