Tag Archives: poésie

Clairière d’Orée

J’étais le cœur et la Rose

Je suis le Chant et la gnose

Il y a l’arc et la Lyre

Il y a la flèche et la Cible

Je suis Apollon et Vénus

Je suis Athéna et Janus

Il y a l’étoile et l’Eclair

Il y a la joie et la Lumière

Il y a l’Aube et le printemps

Il y a la fin et le Tourment

J’étais l’ombre et la Nuit

Je suis le Jardin et la pluie

J’étais la Fleur et l’oraison

Je suis l’arbre en Floraison

Il y a la parole et l’Être

Il y a la Madone et le prêtre

Il y a le Feu et la fureur

Il y a la déesse et la Demeure

J’étais la fée et l’Enchantement

Je suis la sorcière et le dieu Pan

Je suis le Berger et le pâtre

Je suis le gardien et le TrésOr

Il y a le Foyer et l’âtre

Il y a l’encens et l’Or

Je suis le gel et la grêle

Je suis le givre et l’Hiver

Il y a la pousse et le Chêne vert

Il y a la Poète et le poêle

Or j’ai trouvé  la Clairière

En une  étrange lumière

Et de mon Ouïe en fenêtre

J’écoute la parole de l’Être

Claire d’Orée

Vagabondages (6)

Quand on est au travail, on se dit souvent : « Ah si j’étais à la maison, je ferai ça, je pourrai m’occuper de ça, j’aurai plaisir à ranger… »
Et puis quelquefois, on se retrouve chez soi, tranquillement, et là on s’ennuie un peu. Certes, on ne regrette pas les collègues de bureau avec leurs histoires, leurs problèmes et leurs jacasseries, mais on parlerait bien à quelqu’un, quelqu’un de proche qui ne nous prendrait pas la tête, mais juste un petit peu du cœur… Alors, c’est tout simple.
Il suffit de s’adresser à une plante de la maison.
Vous en choisissez une, bien dans son pot, et vous l’observez. Cette plante vous parle.
Bien sûr elle ne vous demandera pas d’aller lui chercher un café en allant à la photocopieuse, mais, si vous savez entendre ses silences, vous arriverez à la comprendre.
Regardez là droit dans les feuilles, et attendez que vous ressentiez ses envies. Vous allez voir, au bout de quelques instants, vous la comprendrez et il se passera des choses entre vous. Et au lieu d’humidifier la terre du pot, vous irez lui chercher un verre d’eau. Et vous verrez la différence…

C’est bien meilleur…