Pour tout l’or du monde

.

Illusion d’optique,

.

Riche, il s’économisa

Pauvre, il se dilapida

Et partit sans rien laisser…

Riche, chiche, j’ose

.

Depuis on me dit nabab

et comme dab’

je réponds, en plus virtuose

donc quand t’es rupin

aux yeux des gens t’es nanti

et si nanti, t’as la fortune, car qui la cherche

au clair de la lune

aura sûrement le teint

d’un crésus 

.

Et si j’étais … ce grain de Riz-hier ?

Choyé, cajolé, bercé

Je regarderais passer l’Hiver 

Le cœur enjoué

Bienheureux dans mon grenier,

En me souvenant du temps où on jouait encore à l’Awhalé

Le principe : faire circuler les graines pour en gagner et en partager, toute l’année. 

Et si j’étais … ce grain de blé,

Doublé sur chaque case de l’échiquier

Je rendrais la Fortune

A celui qui m’aurait nommé. 

Et si j’étais … ce grain de sable

Toute l’histoire serait chamboulée A en renverser la table

Et la morale de c’te fable se réécrirait ainsi :

Riche nait pas par ce qu’il a

Richesse infinie se déploie et se multiplie en la partageant ! Tous simplement !

Nota bene : Alors, si le cœur vous en dit Pensez donc à bien dépenser sans conter!  

.

Le palais argenté au flanc de la colline, c’était chez toi

Ton père, c’était le roi

Et ta mère,  la reine,

Te cajolait

Comme se doit

D’être cajolé le roi des petits princes

Elle soignait aussi tes égratignures aux genoux

Un jour, la reine t’emmena dans son carrosse à deux sous

Chez un dentiste à qui tu mordis la main

Comme se doit d’être mordu tout bon dentiste

Par le plus éminent des plus gâtés des dauphins

Le jour portait haut tes épopées et tes exploits

Parmi les petits cailloux, les branches du jardin

En voyant les pruniers fleurir par-delà les toits

Tu crus posséder

L’horizon

Et tu avais bien raison

Petit polisson !

.

Parée de mes haillons,  j’ai franchi cet enclos

Où je vous ai trouvé pas plus ingrat que chiche

Fenêtre encor fermée, dès lors le monde éclos

Ébahis nous choyons déjà le verbe riche

.

Sous les fabuleuses plumes de :

Phoennix, So-Back, Bossman, Marjolaine, Éclaircie

Élisa et kiproko, riches de leurs présents n’ont pu se joindre à nous

4z et son aura « chapeautent » l’ensemble

.

7 replies on “Pour tout l’or du monde”

  1. va bene sobac dit :

    top nous v’la riches de mots des uns et des autres

  2. Phoenixs dit :

    Le thème n’était pas facile, sans doute la richesse de son interprétation ? Nous avons mis tous nos mots sur la table, il ne reste plus qu’à les conter ( comme dirait Marjolaine) 😉
    Je ne doute pas que 4Z compte les étoiles d’or…

  3. Éclaircie dit :

    Oh, nous avons richement bien su apprivoiser le thème, à mes yeux.
    Chacun dans son domaine (de prédilection ?) mais avec beaucoup de bonnes interférences entre nous.

    Merci à tous pour cette écriture multiple.

    Coucou 4z ! alors heureux ? de nous voir poursuivre ?

  4. Bossman dit :

    À moi aussi, le thème m’a paru difficile au départ. Peut-être un vieux complexe de « pauvre » !! Mais au fond, qui est riche ? Et riche de quoi à propos ? Quand ai-je ressenti ce sentiment de richesse pour la dernière fois ? (Ma part de PPM est un peu autobiographique).

  5. Éclaircie dit :

    J’aime beaucoup tes questions Bossman,
    (Gérard Manset chantait dans la Mort d’Orion
    Depuis longtemps, depuis longtemps
    Riche de tout…
    Ce peuple parasite auquel nous rendions visite souvent
    fit notre faillite…
    à retrouver là :
    https://www.youtube.com/watch?v=r7gyTlZDgFs)

  6. va bene sobac dit :

    c’est pour cela que je l’ai traité par la dérision

  7. Marjolaine dit :

    Cela fait du bien de se sentir plus riche grâce à la création de chacun d’entre nous. J’ai trouvé que ce partage de textes en commun était très riche de tous les sens qu’on y a rajouté. J’apprécie.
    Merci

Répondre à Éclaircie Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.