Et poustouflant

Il peste dans ses pantoufles
Trop larges
Qu’il sème sur la moquette
Rase
Le souffle court il court après l’une
Tandis que l’autre le nargue
Sous le buffet
Encore étonnée de ne lui point voir
De chaussettes rayées au pied
Comme se dérange le temps dans les cintres
Il claque dehors un vent mauvais
Qui contraint les chemises en veste
A rester au placard
Sur les vernies semelles endormies
A leur encolure…
……….. qui se cache derrière A

À court de souffle le vent s’enchaîne
Aux mâts et cheminées
Guettant l’inouï de la moindre particule
De vie
Quand les yeux écarquillés
Les somnambules défilent
Dans un carnaval depuis longtemps silencieux
Les oiseaux s’étonnent des quartiers libres
Et des pans de murs défaits
Sous la voûte obscure de nos lendemains
…………… qui se cache derrière B

Dans la trame du jour
L’homme de faille
Sous ses apparences
Dissimule sa figure incontournable
Sans fard, ni masque

À chaque pas
Son chapeau se soulève
Il en sort une nuée de pensées
« Epoustouflant » s’exclame t-il
Puis, bras en croix,
Ombre qui s’étire
Il disparaît dans le soir qui titube

« Prudence » dit le sage
Seules les illusions perdurent
Dans l’éventail du papillon

Les fleurs parlent de guerre
Et racontent l’oubli du renouveau

Quel est ce chant au loin
Qui gonfle la voile
Sur le miroir des vivants ?

« Abracadabra » dit l’espoir
À cheval sur la boîte de pandore
…………. qui se cache derrière C

Eh tu viens ?
On va se promener
Eh, tu viens?
On va se baigner?
Mais non je n’ai pas le temps
Tu sais bien ce n’est pas pour le moment
Aujourd’hui, il est question
de laisser le Soleil se reposer, bronzer

C’est pas un peu époustouflant cette histoire-là?
Que la mer prenne le temps de faire la grève,
de mémoire d’éléphant, ça ne s’était jamais vu!

Pour sûr que c’est unique
de 05 à 08 ,
Nous vous proposons:
Concert d’Oiseaux
spéciale dédicace
Pour La Nature!
Que tout renaisse encore plus beau, plus fort

Et que vivent
plus beaux encore …

les bains de minuit en été
l’odeur du jasmin
Ivre de Vie
de la magie d’une chanson
d’un partage, d’un concert, d’un rayon de soleil de mer sur la peau,
de la Course de la Grande Ourse dans l’alignement des planètes

C’est cette pleine Nature en Santé qui reste époustouflante

Alors préservons-là à jamais
Dès demain, on reprendra le chemin

……. qui se cache derrière D

Une auteure- spectatrice amie vient danser sur les premiers vers ( qui est-elle?),
tandis-que 4 Z attend au clair de lune que la création collective soit enfin sur le site de Poésie Fertile

6 réponses sur “Et poustouflant”

  1. Phoenixs dit :

    Je crois savoir qui se cache derrière l’ombre de l’alphabet, mais je ne dirai rien. Quant à 4Z il en reste époustouflé sur son quartier de lune.

  2. Éclaircie dit :

    Époustouflant ! Me voici en panne pour attribuer l’alphabet !
    (je n’ai reconnu que ma part…enfin presque)
    4z sur son quartier me soufflera-t-il la réponse ?
    Je suis aussi époustouflée par les idées qui se croisent, s’épousent ou se font écho d’un texte à l’autre.

  3. Kiproko dit :

    Bonjour à mes amies de plume,

    Ravie d’avoir mêlé mes mots aux vôtres…J’imaginais bien Phoenix avec son cornet à poésie, sa muse ne la lâche jamais. Puis, Eclaircie, le nez à sa fenêtre, avec son épuisette à mots…Quelle jolie bulle dans ce printemps bien triste !
    Quant à Marjolaine, elle a été ma complice et je l’en remercie vivement. Ses premiers vers n’avaient donc menti
    « Eh tu viens ?
    On va se promener »

    La poésie est la vie, le battement au cœur des mots.

  4. Kiproko dit :

    Bonjour à mes amies de plume,

    Ravie d’avoir mêlé mes mots aux vôtres…J’imaginais bien Phoenix avec son cornet à poésie, sa muse ne la lâche jamais. Puis, Eclaircie, le nez à sa fenêtre, avec son épuisette à mots…Quelle jolie bulle dans ce printemps bien triste !
    Quant à Marjolaine, elle a été ma complice et je l’en remercie vivement. Ses premiers vers n’avaient donc pas menti
    « Eh tu viens ?
    On va se promener »

    La poésie est la vie, le battement au cœur des mots.

  5. Phoenixs dit :

    J’ai appris, plus tard, que Kiproko était présente sur le fil. Merci à elle d’être venue 😉

  6. CRETET Marjolaine dit :

    Et Oui dans l’ordre, le titre était de Phoenixs puis en A c’était Phoenixs, puis en B Eclaircie et Plume Bleue en C, enfin Marjolaine, j’aurais bien voulu que les 5 voix soient réunies mais Elisa était bien en E pour lire le texte avec 4Z pas loin qui devait être content du retour de Plume Bleue….
    En tous les cas, j’ai été ravie de partager cette surprise avec Kiproko. J’espère que vous allez toutes bien ainsi que vos familles et amies amis
    Bonne journée à tous avec les oiseaux et le soleil!
    Bises amicales
    Marjolaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.