Mets ta morphose

Une ondulation étrange s’empare du tronc
Relayée par des vibrations au sol
Le pan de la colline s’ébroue
Poissons et papillons s’élancent vers
Le seul nuage présent
Les murs se teintent de rouge vif
Et de la cheminée apparaît
L’être enfoui depuis toujours
Celui qui chuchote aux bûches dans la flamme
Celui que l’on voit les yeux enfin ouverts

*** ***
Mets ta morphose,

Dans ta poche, quelque part
Sous le mouchoir
A l’abri peut-elle grandir ?
Devenir autre que toi ?
Certain répondrait cloporte
Un autre mystère
Patiente, tu verras bien
En fouillant qu’il n’y avait
Rien à voir…
*** ***

Il est l’heure
du vol bleu
des rêves oranges
il est temps
de faire un vœux
avant de se nicher dans la grange
demain sera un jour nouveau
avant de tomber dans les bras de Morphée
je vous parle d’art
sans quoi la vie ne serait que peu de chose
parfois pour aller vers demain
on doit laisser quelques doses
de ses rêves au placard
Ce matin je lèverai le poing
pour redire mon espoir
de transformer la lutte
en réelle métamorphose
d’une envolée vers des jours meilleurs.

Par ordre d’apparition de cette artistique métamorphose: Éclaircie, Phoenixs et Marjolaine puis Elisa Plume Bleue et 4Z veillent

3 réponses sur “Mets ta morphose”

  1. Marjolaine dit :

    Le titre est de Phoenixs, j’espère Élisa que je n’ai pas loupé ton texte, sinon dis le moi et je te rajouterai aussitôt, et Plume Bleue, peut-être te reverrons-nous tantôt? A bientôt et bonne semaine à toutes et à Éclaircie aussi, j’ai trouvé que le résultat de ce texte poétique est intéressant même si difficile à écrire au départ et même si je suis à l’initiative du thème. Rires, bonne semaine bises Marjolaine

    • Phoenixs dit :

      Se transformer, tout un art qui demande la vie entière en petites touches. Sans doute ne sommes-nous qu’un devenir en attente ? Seul, encore une fois, 4Z tient la réponse dans ses ailes 😉

  2. Éclaircie dit :

    Résolument optimiste ou plutôt incrédule, le changement serait à nos portes et nos portées ?
    Les premiers papillons sortent de leur chrysalide et nous sommes au bord d’un chemin, sans vraiment le connaître.
    4z au dessus de ces questions nous guide, bien sûr !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.