Maria Desmée | À l’infini

À L’INFINI
(extrait)

Parfois la lune éclaire un sourire
Celui que tu m’as confié en partant
Je le dépose sur le bord de la fenêtre
L’histoire s’écrit des deux côtés
Du dehors et du dedans

Dans l’ombre des mots
Je cherche les mots de l’ombre
La lumière débarque
Avec son cortège de couleurs
Se tisse alors une trame
Qui me ramène au rivage

Face à face
L’horizon se dissipe
Il dépose quelque chose d’immense
Comme une flottaison dans l’espace

Main tendue chaleur d’un regard
Et la frontière se dissipe
Trame de mots inonde la parole
Et je peux enfin te dire
Ce qui creuse les falaises ouvertes

Tu me regardes
Me saisis

Je te dois un retour

Nous entrons dans le temps
À grande vitesse

Maria Desmée, « À l’infini » in De quelle nuit, Éditions Henry, Collection La main aux poètes, 2019,

Une réponse

  1. Éclaircie dit :

    Maria Desmée est peintre et poète. Née en Roumanie, elle vit et travaille en France depuis 1982. Diplômée de L’Université de Craïova-Roumanie en 1975, elle exerça quelques années comme professeur avant de s’installer en France. Plus connue comme peintre à travers un travail soutenu et présent à travers des expositions internationales et nationale, elle s’affirme également à travers son travail poétique (livres de poésie, livres d’artiste).
    Après avoir publié des essais et notes de lectures, dans la revue Sapriphage, qu’elle fonde et codirige avec Gilbert Desmée en 1987, la poésie s’impose, telle une évidence qui structure le corps de la langue et l’espace de son déploiement, dans cette verticalité où poésie et peinture se rejoignent.
    http://www.m-e-l.fr/,ec,1105

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.