Rosaces et plis ourlés

Depuis des doigts juvéniles ou des mains déformées par le temps

La fine ouvrage s’étale sur le genou

Emerge du fuseau

Jusqu’à masquer le regard en un grillage vil

Quand jamais l’œil ne sera clos

Infatigable à dessiner au-delà des prisons

Rosaces échappées des églises

Sans chaîne ni trame

Non plus d’entrave

Voile devant un soleil impitoyable

Mantille amovible au gré du jour

Reflet projeté dansant sur l’ondulation de la lumière

***
Dentelles de chien,

.

Sous l’orage la pâleur des plis

Ourlés

Les petits soleils tournant

Courts

Les miettes de vagabondages

Égrainés

Par des mains distraites

Les fissures tissées jour à contre-jour

A travers lesquelles

Tu cherches l’araignée taquine

Qui coupera ton fil

Sans un bruit…

***

Un duo Phoenixs/Éclaircie

Tandis sur Marjolaine et Élisa maintiennent le fil, 4z se rit de nos jours.

3 réponses sur “Rosaces et plis ourlés”

  1. Éclaircie dit :

    Une expérience, cette écriture à 4 mains. Même si je préfère que nous soyons au moins 4 soit 8 mains, j’avoue aimer ce résultat.

  2. Phoenixs dit :

    Nous avons tissé nos mouchoirs pendant qu’Elisa et Marjolaine couraient les agiter sur le quai en direction de 4Z à la fenêtre de sa voiture hors classe 😉

  3. Elisa R dit :

    C’est en effet un très beau résultat que cette écriture à deux têtes.
    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.