Grand angle

Angle mort,

 

Dans son cœur bat la mer

Grotte moelleuse aquatique

Les algues glissent valves voyageuses

Qui portent le vaisseau lointain de ses voyages

Pendant que la houle agite les écumes noires

Il va au gré du vent capricieux

Porter ses ancres sans ancrage

Comme un vieux loup amer

Dédaigneux des ports pâles

Des phares électriques

Dressés en angles morts

Sur l’horizon mité…

***

L’angle de vue se mêle aux lentilles

Corail et poissons déménagent

Pour un terrain vierge à l’abri des regards

Les astronomes ont perdus leurs étoiles

Dans cette nuit où le soleil insomniaque

A fondu toutes les ailes des Icares et des autres

Les lunettes s’éloignent des yeux

Déjà égarés loin des têtes

La caméra ne retiendra rien de plus

Et les spectateurs ensommeillés

De fondront aux fauteuils

Heureux d’être conviés dans une salle comble

***

Une trace temporelle

Dans la profondeur

D’un bleu acier qui mue

Parade

Se déploie

Tire son trait

Libre triangle

 

Ton regard oblique

Suit la figure qui s’ébat

A perdre haleine

L’oiseau noir

Juxtapose les nuages

Hisse au ciel

Sa poésie ailée

 

Sans gêne aux entournures

Transfiguré

Tu glisses au bord de tout

Enjambes le paysage

Et traces sur ta ligne de cœur

Un arc-en-ciel dans l’angle mort

 

Puisque la verticalité du temps

Sectionne les pans de lumière

Et que tout s’enlise

Par la force des choses

 

Ouvre l’espace

Déchire le bleu

Et touche le rayon solaire

Epouse les lois de l’apesanteur

Et fais comme l’oiseau qui s’enchante

De l’insondable perpétuel

***

Par le p’tit trou de la lorgnette

ce que je vois du haut de mes 10 ans,

derrière mes lunettes,

m’interpelle.

Je ne comprends pas tout.

Ce que je perçois sur la photo:

un paysage en transformation…

Beaucoup de Rouge…

Une grande émotion de Vague Jaune

qui tend aussi vers le Vert.

Dis Maman, ça fait quoi en peinture

quand on mélange les couleurs du rouge jaune et vert?

Un  grand débat qui tend vers un monde meilleur!

Ah!… Merci Maman

 

Plus tard, du haut de mes 20 ans,

je prends mon sac et me voilà partie sur la route

avec tous mes mots dedans.

Gravir la montagne

Arriver au sommet

Prendre une photo

Vue d’ensemble!

S’écrier: Liberté, je suis là

 

Aujourd’hui

je regarde la  » photo du haut de la montage de mes 20 ans »

je zoome sur la photo…

Qu’en reste -il?

Un voyage d’exception à construire

Allez, tout le monde est prêt?!

C’est bien, vous êtes tous dans le cadre!

A 3,je vais appuyer,

Attention! 3, 2, 1

SOLIDARITÉ!

 

Oh vraiment, c’est la plus belle de la collection Maison Grand Angle!

***

 

Le cercle des plumes :

Phoenixs, Éclaircie, Kiproko, Marjolaine,

Élisa toute proche

6 réponses sur “Grand angle”

  1. Phoenixs dit :

    Tous ces angles d’approche nous dévoile les visions de plumes visionnaires, pleines d’espoir encore malgré les arêtes aiguës du réel.
    Sûrement que 4Z sur l’angle droit des invisibles ne manquera pas de nous lire à 180°…

  2. kiproko dit :

    Bonsoir les petites plumes fertiles,

    J’ai beaucoup aimé vos figures de style à géométrie variable…
    J’adore découvrir et ressentir votre perception sensible, ce lien étroit, précieux entre pensée et émotion….et ce que vous dessinez avec un mot…

  3. Éclaircie dit :

    Pas très inspirée pour commenter, ces semaines, je vais tenter d’exprimer ce que nos plumes mêlées m’inspirent :
    Habituée aux PPV depuis leur création sous l’égide de 4z, je suis toujours surprise par la longueur des participations, qui m’entraînent dans un voyage unique et renouvelé auprès de chacune d’entre vous. Avec des points communs partant dans des directions parallèles ou sécantes.
    Ainsi sur ce grand angle, la géométrie se mêle à la prise de vue, de conscience, dans des univers aussi sombres que lumineux, pour un tableau aux teintes imprévisibles. Tableau que je me plais à contempler dans cette galerie toujours mouvante.

  4. kiproko dit :

    Angle aigu de Guillevic

    A défaut d’être cercle
    On pourrait se faire angle,

    Et sinon vivre au calme,
    Attaquer l’entourage,

    Se reposer ensuite
    En rêvant de fermer

    L’autre côté toujours
    Ouvert sur l’étranger.

  5. kiproko dit :

    Triangles de Guillevic

    1. Isocèle

    J’ai réussi à mettre
    Un peu d’ordre en moi-même.

    J’ai tendance à me plaire.

    2. Équilatéral

    Je suis allé trop loin
    Avec mon souci d’ordre,

    Rien ne peut plus venir.

    3. Rectangle

    J’ai fermé l’angle droit
    Qui souffrait d’être ouvert
    En grand sur l’aventure.

    Je suis une demeure
    Où rêver est de droit.

  6. Éclaircie dit :

    Bien trouvés, Kiproko, tes illustrations de poèmes en angle !

Répondre à kiproko Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.