Nos petits entrechats

Entre chien et loup
il n’y a qu’un seul intermède
Le Chat
Et d’un bond
Nous voici sur le Toit du Monde
Aux premières loges
pour découvrir
le Fabuleux Ballet-Opéra
qui s’est fait une beauté
pour nous permettre de renouer
avec Un peu de Calme Retrouvé
Sous les étoiles,
le spectacle peut enfin commencer et
dans cet Entrechat magique
qui relie tous les Etats Passion …
Nous plongeons

Entre chats la nuit n’est plus grise
Elle s’illumine de pattes de velours
Danse dans les gouttières
Sèches depuis des lustres
Aubade et sérénade se confondent
Se mêlent dans un corps à corps souple et félin
Portes et fenêtres battantes tressent le pelage envolé
D’un ballet vertical aspiré par le temps

Petites filles en miroir
Couleurs
Ombre et soleil
L’une aux chats
L’autre aux chaussons
Plancher qui craque
Notes frappées du piano
Samedis minutés par mamie
Main dans la main les petites
Inséparables
Comme les oiseaux
Dans la cage sans barreaux

Un pas chausson devant
Pointe chassée
Un pas glissé derrière
Talon d’agile
Tu files sur la piste vernie
Léger équilibre
Souffle au vent
Suspendu au-dessus
D’un je ne sais qui…

Qui brisera le sort dans son apothéose ?
La pécore belle au bois dormant ou la mijaurée Casse-Noisette…
Prenant les poses qui s’imposent, bras suppliant le ciel, regards noyés dans le vague,
Chignons sages, pointes dressées, toutes deux s’élancent dans l’air…
Mais le maître de ballet ne se laissera pas berner par quelques ronds de jambe.
Soudain, avant la fin des auditions, tentant leur chance,
Une frêle souris corsetée de rose et portée par un gros chat en collant blanc
Raflent la mise en scène : de pas de deux en entrechats, d’entrechats en cabrioles, de cabrioles en pirouettes…Le Maître de ballet applaudit « Bellissimo ».
Ça leur fera les pieds aux deux pimbêches !

 

Par ordre d’entrée en scène :

Marjolaine, Eclaircie, Elisa, Phoenix, Kiproko

 

8 replies on “Nos petits entrechats”

  1. Kiproko dit :

    Ah ! nos petits entrechats qui dessinent leurs arabesques et leurs ronds de lumière…
    Non, tous les entrechats ne sont pas gris et si nous avons donné notre langue à l’entrechat, nous avons joué à l’entrechat perché….
    Kiproko vous entrechat…lue bien bas !

  2. Marjolaine dit :

    Quelle force Cet entrechat à 5 voix!!! Bravissimo!!!! Tout s’enchaine comme une musique où les souris et les chats dansent ensemble, où les cages restent ouvertes, où l’on file sur la piste vernie léger équilibre souffle au vent, où la nuit n’est pas grise et s’illumine de pattes de velours! Merci pour ce partage tout en finesse et beauté!
    Moi aussi je vous chalue bien bas! Tout de bon pour chacune! Et à notre prochaine récréation de Mots!

  3. Éclaircie dit :

    Chat ! Alors ! Entre nous très réussi !

  4. Elisa R dit :

    J’adore les histoires de chats ! Bravo à toutes !

  5. Phoenixs dit :

    Ces chats croisés sans être chassés ont su montrer mots de velours sur les toits et les pistes en tutu virevoltant. Joli ballet qui dépoussière les parquets.

    4Z et Siné nous suivent sur les pointes 😉

  6. Kiproko dit :

    Poème voyage sur le toit du monde pour Marjolaine, poème aubade sous les étoiles pour Eclaircie, poème douceur pour Elisa, poème velours pour Phoenix…….
    Bravo aux plumes fertiles pour leurs élégants entrechats !

    A nos pas de cinq, trinquons !
    Vous l’avez bien mérité : je vous offre quelques vers…

    La marée des mots
    La tempête du verbe
    Le souffle de la parole
    Désignent l’autre réalité

    Impalpable mais souveraine
    Insondable mais quotidienne

    Qui nous exalte
    Ou nous dévaste
    Nous consume
    Ou nous affranchit.

    Andrée Chedid

  7. Elisa R dit :

    Quel joli cadeau Kiproko, merci !

  8. Éclaircie dit :

    Beau souvenir, Kiproko, des poèmes que tu offrais lors de tes lectures, je suis ravie de retrouver ton délicat geste, ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.