Les landes mains qui chantent

On peut encore se dire que tout est possible dans le grand champ des espérances, il y aura bien quelque part une pousse ardente qui poussera le monde au soleil.

Un essai de pensée du jour et surtout du lendemain autrement.

16 replies on “Les landes mains qui chantent”

  1. Éclaircie dit :

    Les mains dans la lande pour en extraire le souvenir de l’enfance, le souvenir de demain.

  2. Éclaircie dit :

    Jamais le chant de la main n’aura été plus cristallin…

  3. Éclaircie dit :

    Heureusement que nous avons deux mains, ainsi mon absence d’hier m’encourage à devenir ambidextre.
    Élisa, en vacance demain je crois, franchira-t-elle la porte sans frapper, gardant les doigts intacts pour avec nous tracer demain voire après-demain ?

  4. Éclaircie dit :

    (aparté, Phoenixs, vous êtes toujours émouvante, drôle, spirituelle, et ce n’est pas facile pour moi seule de vous suivre sur vos si beaux chemins)
    …les moutons ne se laissent plus dessiner, ils ont bien saisi que l’on n’en voulait qu’à leurs côtes…

  5. Phoenixs dit :

    …Avez-vous remarqué que la tendance est vegan ? Les moutons peuvent ouvrir leur gilet, leurs côtes seront d’azur…

  6. Éclaircie dit :

    … »D’azur » certes, peut-être un peu trop fréquentées ces temps d’été ; pourquoi ne pas choisir l’opale, plus lointaine, plus propice au rêve, aux reflets irisés, noble, de feu, chatoyante, arlequine …

    (ok, j’avoue je suis passée par le CNRTL pour rédiger ma phrase)

  7. Éclaircie dit :

    http://www.cnrtl.fr/portail/

    Le centre national de ressources textuelles et lexicales.

  8. Éclaircie dit :

    …un 15 juillet enfin parvenu, loin des galets ensanglantés, des lits froids, les lendemains peuvent chanter, la nostalgie, l’espoir, la vie, l’envie…

  9. Phoenixs dit :

    …On entend la joie du soir qui soulève certains, que cet instant leur soit le plus long possible…

  10. Éclaircie dit :

    ….quand certains l’ont un peu raccourcie par des feux d’artifices décalés et laids…je ne dormais pas, je discutais, discutais, discutais, mais en écrivant ; ne pas perdre le sens de la parole, surtout…

  11. Phoenixs dit :

    …Il reste des petits mots menus, sorte de ballerines en équilibre sur le fil de la conversation vivante…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.