Variance sur lit de soupe à l’escargot

Variance sur lit de soupe à l’escargot

Un rire clair et franc déambulait le soir
A la recherche d’une bouche
Qui l’aurait accueillie conciliante
Oubliant la soupe à la grimace
Mais les yeux sur le potage vindicatifs
N’en finissaient de tourner
Rêvant de s’échapper de leur globe
Pour se joindre à l’éclair de l’orage
Et figer le bouillon où se baignaient les lèvres
Dans un rictus parfait de souper sans chandelles
Le velouté du sourire fondit dans le creux de l’assiette
Tandis que les convives étonnés se disaient au revoir

Des serpents enroulés sous les ombres
Se préparaient à éviter le piège hivernal
Les tortues de Floride chevauchaient les crocodiles
Des girafes à deux bosses courtisaient les flamants
Tout était calme et serein sous le sable blanchi
Quelques crabes enhardis partaient en vacances
Les longues files d’escargots ne les effrayaient plus
Puisque le vieux gond de l’été avait pivoté
Silencieux et glacial jusqu’au courant d’air froid
De la prochaine saison de pages à arracher
La mer aux longues jupes noires pouvait se retirer

La loi des grands nombres m’a toujours attiré
Dès le berceau les variables aléatoires quoique indépendantes
Prirent pour moi le pas sur les diagrammes en abscisses
Si bien qu’à l’instar de Lautréamont je n’eusse point
Adoré sans réserve les mathématiques
La régression linéaire propre aux statistiques me laissa toujours de glace
Tandis que la moyenne de mesures approximatives
Dans les sciences expérimentales
Ainsi que l’analyse combinatoire
Des permutations des arrangements et des combinaisons
Me charmaient
Les échelles de température me permirent très vite d’atteindre le nirvana
C’est de ce lieu situé nulle part que je m’adresse à vous
Si des pannes de télécommunication
Ou de survenance d’événement se produisent
La responsabilité en incombe à l’écart quadratique moyen
Ou à la racine carrée de la variance

Ont participé, dans un ordre sans rapport avec celui des poèmes :

4Z2A84
Eclaircie
Elisa-R

Et puis

Héliomel
Téquila…….Par la pensée.

3 replies on “Variance sur lit de soupe à l’escargot”

  1. eclaircie dit :

    La soupe aura transporté le narrateur dans un monde parallèle où il convient de prendre le temps de se prélasser, afin de franchir la saison tel Noé entouré d’une faune rieuse.
    J’en reprendrai bien une assiette. Et je prendrai soin d’emporter les « Chants de Maldoror »

  2. Elisa-R dit :

    Encore un beau voyage! Approchez vite, le bouillon de variables aléatoires va refroidir!

  3. 4Z2A84 dit :

    Comme il existe des voix d’or, il y a des louches d’or : elles servent à servir la meilleure soupe, les meilleurs potages. Vous qui avez le privilège d’y goûter, ne faites pas la fine bouche; buvez, buvez. Quand elle est bonne – à l’escargot, comment ne le serait-t-elle pas ? – la soupe aussi enivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.