« Visage » poème de Pierre Reverdy

« Visage

 

Il sait à peine d’où tu viens

Malgré la ride qui te marque

Malgré ces traces sur tes joues

Et les mouvements de tes mains

Il ne veut pas que tu t’en ailles

Sur la chaise il n’y a plus qu’un trou

Une forme vague dans l’ombre

Le portrait au fusain dans le coin le plus sombre

Presque rien

Sur le mur quelqu’un passe sa main

Dans les volets le vent se fâche

Tout est fermé jusqu’au matin

Lui doit être loin sur la route »

 

Pierre Reverdy

 

2 replies on “« Visage » poème de Pierre Reverdy”

  1. Éclaircie dit :

    Toujours de lourds mystères dans les poèmes de Pierre Reverdy. « Il », qui est-il ? « Lui » est-il un autre ? En peinture on évoquerait l’impressionnisme, Reverdy fait « forte impression ».

  2. Elisa-R dit :

    Un peu de calme, le silence dans la tempête
    Un poème
    Du néant de la bouche sortent des mots
    Ceux d’un autre, comme un baume
    Comme une main tendre sur un front brûlant.

    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.