Un poème de Anne MALAPRADE

Anne Malaprade publie Lettres au corps, aux éditions Isabelle Sauvage.

Lettre à l’importe quoi

Lire un poème c’est se coucher de tout son long
sur le corps des mots,
C’est avoir huit ans et vivre dans une chambre
de bonne

Le poème tremble toujours de tous ses membres
Lorsque vient le soir,
Légèrement blond, plus fragile doucement, tardif,

Il (le poème d’elle ou elle hors du poème ?) sent
la mort tresser son chemin,
Alors,
Ilelle s’est étendu les bras fléchés au-dehors,

Et

Ellil tremble sans qu’aucun son ne vibre,
A allumé toutes les lumières de la ville depuis le toi,
Il, elle, ont fait l’amour avec les mots des autres
malgré le défaut d’électricité
La grande bouche sur la petite bouche, aspire,
accepte
De tout son poids ralentir
les sursauts.

[…]

source:

http://poezibao.typepad.com/poezibao/2015/02/anthologie-permanente-anne-malaprade.html

5 commentaires sur “Un poème de Anne MALAPRADE”

  1. Éclaircie dit :

    De nombreux poètes évoquent le poème dans leurs …poèmes.
    J’ai beaucoup apprécié le style de Anne Malapadre, sur ce thème, que j’ai découvert récemment sur Poezibao.
    Sensualité, création de ces « ilelle » et « ellil »,images, je suis tombée sous le charme.

  2. HenriPierre dit :

    Cela me plaît que, dans un poème (au moins un), le il et le elle, le elle et le il, soient réunis. Ni amis ni ennemis, simplement complices comme on l’est à huit ans.
    Belle découverte.

  3. 4Z2A84 dit :

    Original. Humour et amour sont des mots voisins à l’oreille. Pourquoi pas à la raison – au sens – à la sensation et à la sensibilité – aux sens ?

  4. elleil est …ilelle est …de l’un à l’autre, de l’autre à l’une s’attache le fil

    toni

  5. Éclaircie dit :

    Merci de vos passages.
    Je trouve aussi réconfortant que la poésie du 21è siècle me parle, me plaise et vous parle, vous plaise.

Répondre à Éclaircie Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.