Olav Håkonsson Hauge

L’océan
 
C’est ça, l’océan : 
le sérieux même,  
puissant et gris.  
Mais tout comme l’être 
dans la solitude 
ouvre tout à coup 
ses miroitements 
à des gouffres de mystères –  
ainsi l’océan 
par un matin bleu 
s’ouvre 
au ciel et aux solitudes. 
Tu vois, dit-il tout scintillant,  
moi aussi j’ai des étoiles 
et des gouffres bleus 

Un mot
 
Un mot 
– une pierre 
dans une rivière froide. 
Encore une pierre –  
Il m’en faudra d’autres 
si je veux traverser. 

J’ai fait trois poèmes, 
dit-il.  
Compter ses poèmes ?  
Emily les jetait 
dans un coffre, et je 
suis bien sûr qu’elle ne les comptait pas,  
elle ouvrait un paquet de thé 
et en écrivait un autre.  
Elle avait raison. Un bon poème 
doit sentir le thé. 
Ou alors l’humus et le bois fraîchement coupé 

Olav Håkonsson Hauge, Bateau de papier, édition établie et traduction du norvégien d’Anne-Marie Soulier, collection Po&Psy, éditions Erès,  

3 réponses sur “Olav Håkonsson Hauge”

  1. Éclaircie dit :

    Je viens de découvrir ces trois poèmes sur le site « Poezibao », auquels je trouve beaucoup de charme et de profondeur.

    « Poète norvégien (1908 – 1994) de haute renommée nationale, est encore appelé « le jardinier d’Ulvik », du nom du village au bord d’un fjord où il passa sa vie, entre écrire et cultiver ses pommiers.
    … »
    extrait du site : http://poetpsy.wordpress.com/nos-auteurs/olav-h-hauge/, où vous trouverez la suite de l’article.

  2. 4Z2A84 dit :

    Dans les matins et les gouffres BLEUS nagent les buveurs de thé.
    Un bon poème peut-il doit-il aussi sentir le café et les croissants chauds ?
    Merci Eclaircie de nous faire part de tes découvertes. Oui « Poésiebao » est un site qui vaut le déplacement.

  3. Elisa Romain dit :

    Je suis vraiment séduite par ces poèmes. Merci Eclaircie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.