Un poème de Paul Eluard

Un poème de Paul Eluard

À Lise Deharme.
.
« Jardin Perdu

.

Ce jardin donnait sur la mer

Gorge d’œillet

Il imitait le bruit de l’eau
On sous-entendait la forêt

.

Son cœur débitait l’air du large
En massifs calmes
Ses fleurs montaient à pas de feuilles
Vers les racines du jour tendre

.

Ce jardin donnait sur la terre
Ses caresses pesaient si peu
Que des allées en jaillissaient
D’elles-mêmes à chaque instant

.

Une gamme de perspectives
S’offrait aux courants de la vue
Et le soleil couleur d’avril
Animait un ciel végétal. »

.

Paul Eluard « Cours naturel » (1938).

.

3 replies on “Un poème de Paul Eluard”

  1. 4Z2A84 dit :

    Je suis loin d’aimer tout ce qu’a écrit Eluard. Mais ce poème est rudement beau !

  2. Elisa-R dit :

    Belle impression de calme en lisant ce poème ! Paul Eluard a écrit de très beaux textes, dont celui-là.

    Merci beaucoup 4Z.

  3. Éclaircie dit :

    Beaucoup de douceur printanière dans ce poème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.