ses toiles ses ecrits

SES TOILES, SES ECRITS

 

D’un verbe détourné dans un vers éphémère

Le poète a repeint d’un coup son univers

En faussant les reflets d’une couleur primaire

Il se colore un ciel de nuages amers.

 

Il étale ses gris sur un fond de peinture

En bousculant parfois des mondes interdits,

Sa plume décrivant une soif d’aventure

Osera chahuter le pire des non-dits.

 

Son chant de troubadour raconte son histoire

En usant d’un rondeau sur l’air d’une chanson

Qui reste là, blottie au fond de la mémoire

Pour éclairer un peu le noir de l’horizon.

 

Ses toiles, ses écrits, merveilleuses images

Seront les souvenirs de fabuleux voyages.

 

jc blondel

6 réponses sur “ses toiles ses ecrits”

  1. 4Z2A84 dit :

    Ravi de te retrouver parmi nous. Ta plume est toujours aussi habile. « Ses toiles, ses écrits » : un poème qui ouvre les portes du rêve.

  2. Elisa-R dit :

    Très beau, en effet, ce poème pourrait être éclairé par le précédent.

  3. Éclaircie dit :

    J’aime ce parallèle entre couleurs et mots, ravie de te (re)lire ici, itou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.