DE FIL EN AIGUILLE…UN POEME

 

.

De fil en aiguille un superbe poème à plusieurs voix.

.

Je l’ai croisé dans une errance
Sous un lampadaire lueur blafarde
Il attendait son arbre
J’avais la forêt dans ma main
Son chat n’a su choisir
La branche où se poser
Mon bois dans un murmure
Lui a dit : allez !
Le réverbère sait son retour
Les feuilles grandissent pour l’accueillir.

.

Les barques donnent enfin leur accord

Incitées par la houle de fin de nuit

Du haut des dunes on distingue le petit visage blanc

Des enfances tranquilles et des soleils d’été

La plage longe ces mains caressantes

Ondulant à l’infini

Le long du bleu de l’eau

La ville dort encore d’un sommeil noyé de rêves

Les lumières emprisonnées dans des cages de verre

Feront s’ouvrir les yeux et les merveilles

Quand le jour fermera leurs paupières

.

La mer a les mains libres

Litre après litre

Le soleil vide son chargeur

Sur les pelouses

Les fenêtres forment un collier de trous

Les yeux courent portés par des virgules

Légères les heures marquent les secondes

Et les cadrans s’effacent

Au profit des arondes

On voit le ciel de face

Sourire à quelqu’un d’autre

Personne ne se retourne

Et la nuit tombe comme un marbre

Tandis que les arbres complotent au fond du parc

.

Dans le sens des aiguilles,

 

Je suis en retard sur les mots

Quelques lignes

Des points en suspension pour dire

Taire et sous-entendre…

Voilà, tout frémit sous le silence

Vague

Je suis en retard sur les instants

A peine déposés

Qui livreront bien plus tard

Leurs colis de mélancolies

Dont je ne saurai jamais quoi défaire

De trop…

.
Eclaircie, Elisa R. , Phoenixs et moi-même

avons permis que ce poème soit.

.
 

 

 

3 réponses sur “DE FIL EN AIGUILLE…UN POEME”

  1. 4Z2A84 dit :

    Je confirme : superbe de bout en bout !

  2. Phoenixs dit :

    Et puis les fenêtres en  » collier de trous « …enchaînement ingénieux de mots qui ne se concertent jamais et se rencontrent souvent

  3. Elisa-R dit :

    Un lien invisible sans doute…Le poème est superbe, en effet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.