Voyages incognito

Nous naviguons sur des fleuves imaginaires

Sans trop savoir où nous allons. S’il faut survivre

A la fin du spectacle et se donner des airs

Satisfaits, que ce soit pour abuser la mort

Ou lui rendre un dernier hommage avant l’oubli.

Le vent prend la parole en froissant le feuillage

Et l’eau monte à l’échelle appuyée contre l’arbre

Quand nos barques s’échouent, quand nos crânes bourdonnent.

Trop d’insectes se fient à nous pour explorer

Les boucles du mystère et l’aplomb des torrents.

Les cavernes qui sont des abris et des banques

Accueillent les mendiants avec des tournesols

Mais le soleil déjà couché, sans bruit s’égoutte.

.

Un fil, un simple fil, entre ombre et lumière, 140 au compteur

Sur l’autoroute aux oriflammes, les péages sont des sources de miel

Des masques de sable  luttent contre des arcs-en-ciel

Des fils entrecroisés, des traversins pochés, 140 de largeur

Des moiteurs montent vers le ciel de lit, plaisirs des sens

Phares éteints languides, place au rêve

Fards et teints livides, la nuit s’achève

Sous d’autres drapeaux des moteurs ont des désirs d’essence

.

Arrive l’heure de remonter les aiguilles

Perdues dans la poussière

Lents les retours en arrière

Ne rapportent plus rien

De nouveau

La cendre nous aveugle brutale

Au bord de soi se lève la dernière

étincelle

A suivre dans le couchant

De l’espérance

.

Le sommeil avait faim et la lune s’ endormait

Une armée de fleurs jaunes entourait l’ île tendre

Des salves de battements retentirent au loin

Cœurs à l’ unisson qui réclamaient le silence

Plus tard

Des forêts de bras surgirent dans les champs

Quelques spectres vrombissants se perdirent dans la nuit

Dans leurs couffins soyeux les rêves s’ agitaient

La fête ouvrait les yeux

.

Quatre chants différents, dont je suis sûre, vous saurez reconnaître les voix…

Une note particulière  pour Eclaircie qui les accompagne.

6 réponses sur “Voyages incognito”

  1. Elisa-R dit :

    Il ne manque que la cinquième voix (et quelle voix!) à ce somptueux vendredi : ces « voyages incognito » sont extraordinaires

  2. phoenixs dit :

    Il ne fut pas facile de les publier ( merci à Elisa) mais je peux au moins laisser un passage de lecture.
    J’ai trouvé ces mots accordés sans concertation.
    Bien accordés.

  3. 4Z2A84 dit :

    On trouve de quoi nourrir son imagination (au cas improbable où on en manquerait) dans nos PPV ! Les situations y sont insolites, les images stupéfiantes. Et l’humour ne manque pas. Du talent sous les masques. Applaudissements.

  4. 4Z2A84 dit :

    J’applaudis des dix mains.

  5. heliomel dit :

    c’est vrai, pour écrire un nouveau texte, il suffit souvent de regarder en arrière les publications de l’an pasé, on met sur le feu, à feu doux et hop on sert bien chaud!

  6. 4Z2A84 dit :

    Héliomel, ta recette est excellente. A conseiller à ceux qui se désolent de « manquer d’inspiration ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.