Perspectives

pâlissant sous la lune
il nota sur son carnet
l’étrange blondeur
de certaines maladies

quand le vent lui disait
il allait par les prés
à la rencontre des lièvres
qui rongeaient en quinconce
l’herbe hautement décatie

il leur parlait de l’aberration verticale des arbres
des mobiliers marins à inventer
des grumeaux dans l’eau que sont les alevins
et qui ne sont supportables pour personne

il avait une tendresse particulière pour le ciel
qui devant la surabondance des fenêtres
glissait dès l’aube en morceaux

lancettes blanches sous ses lèvres
ses dents rencognaient au fond de sa gorge
ce qui par dessus tout l’enflammait
l’ineffable image de végétaux magnifiques
dévorant les astres

c’est par un soir de triste fête
tandis qu’une horrible lampe
courait après la nuit
qu’il boucla ses valises
pour partir à la recherche
de petites pousses criminelles

Un poème d’Egfrild, avec son aimable autorisation.

7 réponses sur “Perspectives”

  1. Elisa-R dit :

    J’espère que vous aimerez, vous aussi, ce poème d’Egfrild. J’ai eu du mal à choisir parmi ses poèmes car je les apprécie tous…

  2. Michel dit :

    Oui, il ne nous reste qu’à éteindre la lampe avant de se réveiller.

  3. 4Z2A84 dit :

    Egfrild possède en effet un talent auquel un poète qui place l’imagination au premier rang de nos facultés ne peut rester insensible. On en redemande.

  4. Éclaircie dit :

    Ah! oui, j’aime beaucoup, on ne sait si l’on doit craindre ces perspectives, visions des plus étranges que l’on brûle de poursuivre.

  5. eric dit :

    ce site semble être comme une petite veilleuse posée sur la toile, pour les grands enfants que nous sommes, mais qui avons peur, toujours, de nous endormir

    merci Elisa-R, et merci à tous

  6. Elisa-R dit :

    Revenez ici quand vous le voulez, vous avez la clé (d’ailleurs, aucun d’entre nous ne songe jamais à s’en servir et les portes sont toujours ouvertes).

  7. OulRa dit :

    Ha oui !
    Une vraie plume – ou plutôt, si l’on ne veut pas donner dans l’image d’Épinal, un vrai clavier. –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.