L’autre rive du ciel

L’autre rive du ciel
.

On a dû naître un jour
Sans y penser
On a tenté de compter les grains de sable
Nous séparant de l’autre rive
Et l’on se sera perdu entre cent et mille
Pour se retrouver un soir
Au centre d’une immense salle
Emplie de sons
De voix de chants ou de couleurs
Que l’on ne distingue plus
Un plateau dans la main
On offre au vent
Les derniers battements de cils
Quand le regard s’envole vers l’océan
.
Une promenade au bord du ciel
Avec, en laisse, un fleuve
Et des rivières qui exultent ou jappent…
On se trompe de couleur.
Perdu dans le mauve, faut-il lancer les dés ?
Sauter un chapitre sur deux ?
Franchir en quelques pas plusieurs siècles ?
Les nuages ont dans leurs bagages tant d’instruments du musique !
Ne jouez pas à la fois de tous,
Ménagez vos effets comme nous nos efforts
Pour réparer le paysage :
Coudre la montagne avec du fil de fer,
Harnacher une vague sur dix
Quand l’océan regarde ailleurs,
Parmi d’autres ces missions nous sont attribuées.
Scandaleusement le vent distribue les tâches…
.
Un festival de couleurs
A l’intérieur d’un cadre si large
Que deux yeux même bien ronds se sentent incapables de tout voir
Automne
Dernière station terrienne avant le retour
Pour les habitants à trois têtes au carré
De cette jolie planète sans attaches
Qui voyage chaque année à travers l’univers
Après les visites guidées et les achats d’usage
Chacun regagne son siège
Prêt à rêver pendant quelques lumières d’années
.

Entre l’océan et les étoiles, les voyageurs ressemblaient à Eclaircie, 4Z et moi-même.

4 réponses sur “L’autre rive du ciel”

  1. Éclaircie dit :

    Le poète est né pour rêver, pour faire rêver les autres aussi. Quel meilleurs lieux que le ciel, l’océan et l’univers ?

  2. 4Z2A84 dit :

    Désolé d’arriver si tard. Mais le PPV (non, pas le TGV!) véritablement kaléidoscopique de cette semaine m’a attendu; oui, il est toujours en gare. On m’y offre beaucoup plus que du vent : une place pour d’autres planètes, des sons et des couleurs inouïs, un océan volant (faits de tapis cousus ensemble par des couturiers à trois têtes), et bien d’autres choses encore dont je dois garder le secret jusqu’au…prochain PPV.

  3. OulRa dit :

    … Homme-dé distribue les cartes d’étam(in)eur et c’est parti pour des explorations intra-planétaires et extra-utérines que la couleur acidule.

    Bien aimé ces jeux de mains qui ne sont pas vilains.

  4. Heliomel dit :

    trois têtes au carré, mais quelle densité!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.