la lune dans l’étau

À l’étroit dans l’étau des pensées étrangères

Il se perd au fond d’un miroir au tain gris

Le rouge oppressant des cloisons de papier

Se mue en triste vert près de l’âtre

Un visage blafard interroge la lune

Ronde

Comme abasourdie par tant de hardiesse

Puis le clapotis du verre biseauté s’ apaise

La nuit revient au paysage

Le miroir à son silence

 

Le jour commence à poindre

La lune s’enfuit abandonnant l’écharpe

Tissée par la forêt lors des saisons passées

Offerte par la flamme au cœur de la nuit

Elle ne m’a pas laissé le temps de la peindre

Ni de lui confier le moindre message

Les oiseaux impatients me guettent

Et s’étonnent déjà de la page restée vierge

Eux qui savent tracer tous les signes

Que je voulais vous adresser avant l’aurore

 

Je te regarde dormir

Poitrine à l’étale de mer

Des mots figés sur ta bouche

Des images collées aux paupières

 

Parfois ton corps est en forme

De point d’interrogation

Ou alors en chien de fusil

Le cœur entre les draps

 

Tes cheveux pomme d’arrosoir

Dessinent des sentiers sur l’oreiller

Il tombe de ton front chéneau

Comme des gouttes d’or

 

Regarde les rideaux outremer

Ils s’envolent au vent de l’aube

Et l’horizon les engloutit

Combien j’aime tes cils de suie

 

 

 

10 réponses sur “la lune dans l’étau”

  1. Elisa-R dit :

    La lune veille, et aucun étau ne saurait la retenir, nous guidant de la nuit vers le jour…Une belle page ! Complétée bientôt par le quatrième manquant ?

  2. Heliomel dit :

    une page sans 4Z c’est un sucre sans café!

  3. Elisa-R dit :

    Un café sans tasse !

  4. 4Z2A84 dit :

    Marc Fauchon…Michel Fauchon…Est-ce que vous ne correspondriez pas ?
    .
    Certains boivent leur café sans sucre. Pas moi.
    Encore un texte à mettre à l’envers la tête du plus solide. Et on ne s’en lasse pas !

  5. Éclaircie dit :

    La page est incomplète, une voix n’a pas été entendue par l’éditeur (étourderie ?) . Je repasserai avant que l’étau ne se resserre sur la lune (d’ailleurs comment le pourrait-il ? la Lune est la plus solide, la plus fidèle et la plus insaisissable de notre univers-de poète.)

  6. Elisa-R dit :

    Ah, ce cher Marc à qui j’ ai failli envoyer aussi un texte ! Pourquoi ne pas rééditer l’ensemble avec le caf…Je veux dire avec le texte de 4Z ?

  7. Fauchon dit :

    Je n’ai pas reçu le texte de notre ami 4Z, et la, je n’ai plus le temps.
    Marc est mon fils, je lui prête souvent l’ordi d’ou les interférences!
    Bonjour à tous

  8. Elisa-R dit :

    Il doit être étonné quand il reçoit de nos nouvelles !

  9. Fauchon dit :

    Oh, venant de son père, rien ne l’étonne!

  10. Heliomel dit :

    Sans doute la fébrilité du départ, il manquait trois lignes à mon texte, voilà, l’erreur est réparée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.