La corde dans l’eau

Pas encore anéantie la raison déambule
Silhouette fantôme dans l’esprit en alerte

Les coteaux ferment les rêves nimbés de leur brume
La nuit, toute proche, sémera les angoisses et les peurs
Présents singuliers d’une mère à l’enfance…
Le jour, tantôt triste tantôt gai, la rejoindra alors. Par amour.

La raison ne distinguera plus ensuite l’aube du crépuscule
Elle sera l’animal aux aguets, l’oiseau qui s’abandonne au soleil,
La pluie qui dissimule les larmes, le sourire qui cache le désarroi,
Cet enfant insouciant à qui s’offrait le monde.

La coquille délaissée n’aura plus qu’à tomber
Le plus lentement du monde au fond de ce gouffre bleuté
Qui, depuis le début, l’attendait.
.

6 replies on “La corde dans l’eau”

  1. 4Z2A84 dit :

    Parfois l’aube ne se distingue pas clairement du crépuscule du matin, mais ton poème provoque une suite d’émotions nouvelles dont nous savons qu’elles échappent au quotidien et ne se rencontrent qu’en poésie, c’est-à-dire ailleurs .

  2. Éclaircie dit :

    Double impression, toujours, la douceur côtoie le drame (qui l’emporte le plus souvent). On entrevoit ce qui aurait pu être.
    Toute une vie, boucle plutôt chaotique aux contrastes saisissants.

  3. OulRa dit :

    (Le tout sans psychologie) je sens, je devrais plutôt dire je vois, une cabane qui s’effondre, non pas sur elle même, rongée, mais qui chute en une implosion d’elle même…
    Et puis cette inéluctabilité toujours présente.

  4. Elisa-R dit :

    Merci d’avoir penché la tête vers cette corde mouillée. J’aime bien vos commentaires et, même si je n’ai pas eu le temps de venir ici cette semaine, je suis heureuse d’y louer ,comme vous, un balcon, une forêt, un océan, un ciel complet et un fauteuil.

  5. 4Z2A84 dit :

    Dans le gouffre d’en bas, on tombe. Vers celui bleuté d’en haut on s’élève, aspiré par une force inconnue.

  6. Elisa-R dit :

    Drôle de gouffre que celui-ci, en effet. Merci 4Z pour cette petite visite qui me fait bien plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.