Matière première (Achille Chavée 1906-1969)

.
.
Mots
mots immortels
de cil de ficelle de poudre de sel et de fleur
humides mauves vermoulus pâles et carnivores
mots de cire rouge et de larmes
de baisers et de flambeaux de Judas
pointus têtus nerveux obtus ventrus et lourds
mots de la fin de mots de la rime
aux accouplements dangereux
aux liaisons faciles
aux maladies incurables
mots lapsus malades de la peste
monumentaux et orgueilleux
aux bijoux de fautes d’orthographe
mots criminels et purs
décapités sur l’échafaud de la censure
mots nus bons camarades d’orgie
des nuits de neige et de plume
mots torturés au lance-flammes
mots à la taille de gazelle
à l’épiderme de velours rouge
aux jambages de french cancan
à la silhouette fuyante de marlou
mots qui portez chapeau melon
cachés dans les pianos et les trompettes de jazz
mots tabourets
qui êtes une injure permanente et gratuite
mots de perdition et de déraillement
de Babel de carnaval et l’hiéroglyphe
mots qui faites à présent l’amour
stylets de la durée exacte
amulettes et chiffres d’or
maîtres magiques des objets
serpents de la dialectique
mots créateurs brûlants qui nous livrez le monde
croissez multipliez plus cruels et plus forts
.
.

5 réponses sur “Matière première (Achille Chavée 1906-1969)”

  1. 4Z2A84 dit :

    Merci pour ce poème de Chavée dont je ne connaissais que quatre textes publiés dans l' »Anthologie de la Poésie Surréaliste ». Sur les mots il y a beaucoup à dire et Achille Chavée le dit très bien – comme personne.

  2. Elisa-R dit :

    Et moi je ne le connaissais pas !
    Dans le tout à prendre, je prendrais les deux derniers vers si je le pouvais.

  3. Éclaircie dit :

    Poème où l’on reconnaît l’engagement de l’auteur, mais aussi son souci d’aller dans toutes directions avec « les mots ».
    Merci pour la découverte.

  4. Heliomel dit :

    Mots croisés sur la grille du temps à perdre
    Mots doux murmurés ou insultes gratuites
    Tous les mots dits ou écrits valsent
    Au rythme des langues et des plumes souples

    Merci pour cet inventaire prodigieux.

  5. oulRa dit :

    ,-)
    « aux bijoux de fautes d’orthographe » également.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.