D’AUTRES MONDES.

.
Sur les plaines de la lune, un érable argenté
Ne saurait cacher la forêt de l’océan
Car la suspension hydropneumatique
Ne remplacera jamais les bons ressorts
De nos lits de cuivre d’antan
C’est sans doute ce que pense le bonobo de mon voisin
Posture missionnaire pour amours complices
Contre sa compagne au sarrau retroussé
Sous le regard tristement désabusé
De l’aquarium baignant dans l’obscurité
Au dehors, les pattes de soie de mon chat
Polissent les parois de la gouttière
.
Attends-moi ailleurs
Je n’y serai pas
Ni personne. Ainsi
Disparaissent ceux
Dont l’ombre s’impose
Jusqu’à les soustraire
De leur propre vie…
Ailleurs je t’attends
Mais ce n’est pas toi
Qui nous reconnais
Dans le cadre vide.
.
Les habitudes se cachent sous les tables
Entre les pieds des chaises
Où l’on s’assoit par mégarde ou inconscience
Les jambes alors enchaînées s’alourdissent
Tandis que les têtes s’envolent sur un tapis de feuilles
Les rejoignent des oreillers
Pour ces voyages en première classe
Sur un radeau avant qu’il ne s’engloutisse
Au fond de la mémoire des éléphants
De mer que l’on invite pour ne pas être treize
Sur cette scène où l’ennui se pend
Comme pelisse à la patère
.
Perdue au coeur d’une prairie retournée à l’état sauvage
Une petite tache rouge
Semble agiter de toutes ses forces une de ses ailes
Afin de rejoindre la transparence et la légèreté de l’air
Ce serait l’issue idéale s’il s’agissait d’un papillon
Mais ici vous ne trouverez que quelques fleurs
Abattues au sol par la violence des pluies
Si vous laissez chanter votre voix intérieure
A travers les gouttes les larmes ou les rayons de soleil
Vous aussi vous verrez battre l’aile du coquelicot
.
Ces textes nous ont été transmis :
De la Lune par Eclaircie ;
De Jupiter par Elisa ;
De Mars par Héliomel ;
De Saturne par moi-même.
.

14 réponses sur “D’AUTRES MONDES.”

  1. Éclaircie dit :

    La pluie n’est plus la même dès qu’elle franchit le seuil de la Lune, de Jupiter, de Mars ou Saturne. On constate tout de même que dans l’aquarium on cherche le chat, ou son semblable, et si l’ennui s’invite à table, celle des poètes le chasse pour être des plus accueillantes.

    Particulièrement contente de croiser Héliomel

  2. Elisa-R dit :

    Quelle délicieuse surprise ! Aucun vendredi ne ressemble à l’autre décidément.

    Ta présence, Héliomel, donne une saveur particulière à celui-ci.

  3. Fauchon dit :

    On mesure le manque de ses amis au plaisir de les retrouver, fusse en gambadant autour des planètes qui ne demandent que ça.
    Amitiés à toutes et tous donc.

  4. Fauchon dit :

    Plaisir partage Elisa, oui, ça fait plaisir de vous retrouver et de voyager avec vous sur ces chemins particuliers.

  5. Heliomel dit :

    c’est un plaisir de retrouver les habitudes du vendredi et ce voyage au long cours parmi notre système solaire m’a beaucoup plu. Je vais chercher la petite tache rouge sur le front des éléphants et attendre.

  6. 4Z2A84 dit :

    « Il est vraiment chouette ce PPV ! ».
    Monsieur Hibou.

  7. 4Z2A84 dit :

    Cet « aquarium baignant dans l’obscurité » !…On le voit. On peut y tremper un doigt.

  8. 4Z2A84 dit :

    Le suicide de la pelisse (alors en pleine gloire) par pendaison fait le une des journaux.

  9. 4Z2A84 dit :

    La une des journaux…et non pas le une…bougre d’âne !

  10. 4Z2A84 dit :

    Dans ce pays où le papillon est un leurre, on trouve une prairie retournée à l’état sauvage. Mais oui. Sous le regard d’un oeil…retourné, lui aussi, à l’état sauvage.

  11. Heliomel dit :

    4Z, attention aux piranhas, même domestiqués, même chauves…

  12. 4Z2A84 dit :

    Merci, Heliomel, du conseil au sujet des piranhas…chauves. Chauve qui peut ? Ou sauve qui peut devant ces vilains carnassiers ?

  13. josy01 dit :

    j’aime bien voyager parmi vous..

    bien amicalement..

  14. Elisa-R dit :

    Et nous aimons que vous aimiez voyager à nos côtés, chère Josy.

    Au plaisir de vous lire.
    Amicalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.