en errance

EN ERRANCE

 .

En errance, le soir, je cherche mon étoile

Où pourrait se nicher mon âme d’écrivain

Je me laisse emporter par un alexandrin,

Par les coups de pinceau s’étalant sur la toile,

En errance, le soir, je cherche mon étoile.

 .

Je m’enivre toujours du grand bal des couleurs

Quand les crayons s’en vont colorer mon esquisse.

Les contours du dessin que le fusain me tisse

M’offrent dans ces instants des étranges bonheurs.

Je m’enivre toujours du grand bal des couleurs.

 .

Je jette quelques mots sur une page blanche

Lorsque la muse est là, ma plume se déclenche

Elle écrit les couplets d’une douce chanson,

Je jette quelques mots sur une page blanche.

 .

La peinture est mêlée aux lignes d’écriture

 Le voilà le secret de ma belle aventure

Quand mon regard se perd là-bas sur l’horizon

La peinture est mêlée aux lignes d’écriture.

 .

jc blondel

2 replies on “en errance”

  1. 4Z2A84 dit :

    Se laisser emporter par un alexandrin comme sur un radeau par un fleuve ou une rivière au cours indompté.
    Les répétitions agacent ou charment. Ici elles charment.

  2. jc-blondel dit :

    c’est le sonnet a refrains qui les veux (les répétitions)
    merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.