Je n’aime pas le piano

Sur « La Gnossienne n°1 d’Erik Satie »

.

 

;
Les oreilles envahies de sons. Je n’aime pas le piano. Pourtant, l’instrument est beau, la musique belle, l’artiste doué, oui, les doigts virtuoses, oui. Mais je n’aime pas le piano.
Ma psy l’explique par un traumatisme de l’enfance : Grand-mère m’a acheté un tel instrument, enfin presque. Cinquante centimètres de large, vingt de haut. Des cordes comme des baguettes de brasure pas même d’argent, non plus de cuivre; un clavier qui n’a pas résisté à ma première pulsion.

Comment leur dire ?

J’entends, j’écoute, j’entends à nouveau, réécoute…et encore…

L’eau ricoche sur les galets
La pluie en résonance
Digitales assoiffées
Les perles les désaltèrent.

Le noir, le blanc, la peau
Douceur de la lumière
Ancolies
Doigts de fée en calice
Cascade légère.

S’égrènent le temps, les notes
Les bribes.

Allongée sous la rosée
Les étoiles pour seul ciel
Se dire que l’on a aimé
Que l’on aimera peut-être encore…
Plus tard.

 

9 réponses sur “Je n’aime pas le piano”

  1. Éclaircie dit :

    En cour de récréation, puisque c’est un « exercice imposé » -écrire sur ce morceau de musique.
    Je le poste ici en clin d’œil à Elisa qui m’avait, pour me « réconcilier avec le piano » conseillé d’écouter les œuvres de Satie.

  2. Mikelot dit :

    Les pianos c’est comme le chèques, ça ne fait plaisir qu’à ceux qui les touchent. Erik Satie lui-même a dit cela.

  3. Elisa-R dit :

    Adorable clin d’oeil.

    Je cherche des musiques avec guitare, ce sera un peu plus rock…

  4. OulRa dit :

    Chi va piano va sano, c’est comme ça qu’on dit ?
    Le noir et blanc c’est déroutant. Toujours au bord de l’équilibre.
    L’exercice est amusant et puis, le « Satiérik » Satie, cet être « né très jeune dans un temps très vieux », était un vrai poète…

  5. OulRa dit :

    Chi va piano va sano, c’est comme ça qu’on dit ?
    Le noir et blanc c’est déroutant. Toujours au bord de l’équilibre.
    L’exercice est amusant et puis, le « Satiérik » Satie, cet être « né très jeune dans un temps très vieux », était un vrai poète…

  6. Éclaircie dit :

    Merci à ceux qui sont venus écouter mes balbutiements musicaux. En ajoutant à ma culture.
    (je ne sais pas Oulra, je n’ai d’italien que le nom)

  7. Heliomel dit :

    J’ai lu les derniers vers en écoutant Satie, que j’adore, la musique colle avec tes lignes.
    Satiété vivait dans un taudis repoussant.
    Quand ma femme me rappelle que le ménage laisse à désirer, je lui cite la phrase écrite ci-dessus. Alors elle me dit: Oui, mais tu n’es pas Satie!
    C’est exact, malheureusement, les femmes ont trop souvent raison.

  8. 4Z2A84 dit :

    « L’anémone et l’ancolie
    Ont poussé dans le jardin
    Où dort la mélancolie
    Entre l’amour et le dédain »
    Guillaume Apollinaire

  9. Éclaircie dit :

    Héliomel, merci, n’aimant pas trop le piano seul, j’ai tout de même écouté attentivement et écrit ce que je voyais alors.
    4Z, merci du cadeau, je ressens cette citation très fort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.