On ne sut jamais rien

 

 

On ne sut  jamais rien

de l’enfant sous la lune

errant sur les chemins

une ortie à la bouche

 

Comme on prend une mouche

le soleil dans son poing

grésillait chaque nuit

du couchant au matin

 

C’est quand l’aube arrivait

pour lui prendre la main

qu’il ouvrait un à un

lentement chaque doigt

 

Sous les morceaux d’étoiles

qu’il mit devant nos portes

le vent vint déposer

un lit de feuilles mortes

7 réponses sur “On ne sut jamais rien”

  1. Éclaircie dit :

    Je ne me souvenais pas vous avoir souvent lu en vers rimés réguliers.
    En fait là tout ne rime pas, mais on entend les assonances .
    Pour le fond, cette mémoire d’enfant est prenante, émouvante.
    (que je suis contente de vous retrouver là)
    (peut-être qu’on se tutoyait..lol )

  2. Orgue-rouge dit :

    Oui, je préfère une assonance bien sentie qu’une rime forcée.
    Il m’est arrivé d’écrire quelques textes en vers réguliers, mais tu as raison, ce n’est pas ma marque de fabrique.
    A bientôt.

  3. Éclaircie dit :

    Je trouve très intéressant d’écrire comme on ne le fait pas naturellement. Je commence à écrire en vers réguliers, pour les sonorités et/ou les rimes, me reste de la route.
    Il me semble que tu choisis ce chemin en ce moment (ici ou là) avec harmonie dans les sons.

    À bientôt !

  4. Elisa-R dit :

    Ce qui compte pour moi, ce sont les images qui se dessinent et s’animent. Ici, elles sont très belles. Comme Eclaircie, je suis contente de vous retrouver là.

    Belle journée.

  5. Orgue-rouge dit :

    Bonjour Elisa,

    Mettre en forme l’image, c’est toute la complexité de la poésie.
    Ravi de vous retrouver.

    Bon lundi à vous.

  6. OulRa dit :

    Comme une comptine qui nous mène par le bout du nez sans que l’on sache pour où. Beaucoup aimé ces images qui naissent les unes des autres par glissements et rebonds.
    Très jolie lecture, merci Orgue-rouge.

  7. Orgue-rouge dit :

    Merci, OulRa, de t’être laissé mener par le bout du nez.
    Content de te retrouver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.