Deux voies.

Les fenêtres deviennent ces miroirs sans tain
D’où le soleil épie les araignées
Qui se vautrent dans leurs toiles
Et se réclament de l’art abstrait
Quand les heures se hâtent dans les rues
Pour attraper au vol le dernier omnibus
Partant en villégiature au front de mer
Front soucieux des rides d’expression
Lui donnant un air jovial
Et qui remplaceront alors
Le sourire conventionnel affiché sur les murs
Aveugles lorsqu’ils tournent le dos ou fouettent la chantilly
.
L’escalier dont on gravit les marches traverse le ciel
De là-haut la vue est imprenable
Sur les toits muets parfois pensifs souvent endormis
Sur les terrasses où le linge sèche
Sur les passages entre des maisons qui se toisent
Et sur la verdure à l’érotisme exubérant

Dans les tonneaux l’eau n’est plus fraîche
Ni dans les prés peints en hâte faute de couleurs
L’artiste perd toujours son chapeau
Il reste sourd ne remarque pas notre agitation

Entre les nuages et la terre la distance s’accentue
Un degré de plus et nous rêverons
.
Eclaircie et 4Z.
.

5 replies on “Deux voies.”

  1. Éclaircie dit :

    On tourne autour du bâtiment alors tout va !
    surtout quand le ciel nous fait des clins d’oeil (des clins d’yeux ? bin, non, sinon comment il verrait l’effet ?)
    Ne sortez jamais de votre aquarium sans chapeau;
    Pour ma part je vais voir si mon beurre est fondu, c’est pour la crème fouettée

    Tout est exubérant au printemps, mais surtout l’érotisme c’est vrai. il n’est qu’à regarder les petits oiseaux dans mon jardin.

  2. 4Z2A84 dit :

    L’escalier aboutit à des fenêtres où des araignées lancent leurs toiles comme les peintres cubistes leurs lignes pour nous dissuader de sauter dans le vide même quand ce vide est occupé par le quotidien.

  3. OulRa dit :

    Un duo qui sent cette odeur verte d’air tout neuf.

    Des trouvailles aux beaux échos.
    Merci de nous* régénérer ainsi.

    *lecteurs

  4. Éclaircie dit :

    Le printemps ?
    Sympas le lecteur qui vient s’aérer avec nous.

  5. Éclaircie dit :

    SympA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.