sur ton corps engourdi

SUR TON CORPS ENGOURDI

 

Ma main se promenait, visitant ton corsage

Sur ton corps engourdi par le froid de la nuit.

 .

Ma main se promenait visitant son corsage

Pour venir bousculer ton tendre paysage

En douceur distillant dans le fond de ton lit

Une caresse folle, un bonheur en partage

Qui donne à nos désirs une saveur sauvage.

En glissant près de toi je m’approche sans bruit

Quand résonne au lointain tous les coups de minuit

Pour rendre à ta beauté ce merveilleux hommage.

Dans le noir j’oserai faire fuir ton ennui

En laissant mon amour ciseler son ouvrage

Sur ton corps engourdi par le froid de la nuit.

.

jc blondel

3 réponses sur “sur ton corps engourdi”

  1. josy01 dit :

    un bonheur en partage!!!!

    comment ne pas être émue
    par cet unisson..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.