DE L’ECRIVAIN

DE L’ECRIVAIN

 .

Auprès du feu qui fait des étincelles

Elle écrivait le soir sous les chandelles

Sur du papier tenu par des ficelles

La main de l’écrivain.

.

Elle invente chansons et ritournelles

Pour conquérir, la nuit, ces demoiselles

Qui dansent deux par deux sous les tonnelles

La voix de l’écrivain.

.

L’artiste a laissé sur ses aquarelles

Dans le ciel au dessus des citadelles

Le retour au printemps des hirondelles

Sous l’œil de l’écrivain.

.

Les courses du destin sont éternelles

Sur des routes qui sont impersonnelles

Il charme pour un temps les jouvencelles

Le cœur de l’écrivain.

.

jc blondel

2 réponses sur “DE L’ECRIVAIN”

  1. 4Z2A84 dit :

    La main, la voix, l’oeil et le coeur appartiennent à l’écrivain. Et à nous l’oreille pour l’entendre nous réciter par ta voix ce charmant poème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.