il est temps de jeter

IL EST TEMPS DE JETER

.

Il est temps de jeter ces rêves dérisoires

Aux cavernes d’oubli pour les laisser dormir

Pour qu’ils n’arrivent plus à gêner nos histoires

En voulant estomper les feux de l’avenir.

.

Pour embellir un peu les routes du futur

Il est temps de jeter ces rêves dérisoires

Tous ces monstres maudits qui fabriquent le mur

Remplissant d’aléas le fond de nos mémoires.

.

Faisons de nos désirs des beaux réquisitoires,

Au tribunal feutré de nos étés dorés

Il est temps de jeter ces rêves dérisoires

Dans le gouffre secret des soirs abandonnés.

.

Les lendemains sont bleus comme les jolis yeux

De l’ondine qui vient boire dans nos ciboires

Pour aller s’amuser tranquille dans nos jeux

Il est temps de jeter ces rêves dérisoires.

.

jc blondel

2 réponses sur “il est temps de jeter”

  1. Elisa Romain dit :

    L’ondulation du premier vers est , ici, plus triste mais pas moins belle.

  2. jc-blondel dit :

    c’est le maillet qui permet ça
    merci elisa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.