L’oeil au bord noir-JD Lemarié

L’œil
Sourd aux appels
De la vie sombre et
Tombe au creux
De l’abime en
Rugissant comme un lion
Blessé
Le silence est la nuit
Qui pèse au creux des langues
Et le jour est tapi
Au fond de l’oeil on
Massacre on
décapite on
Tranchons la gorge et
Le mot rouge est
Vivons comme on gicle et
L’œil
Au bord
Des lèvres

.

JD Lemarié , avec son aimable autorisation

5 replies on “L’oeil au bord noir-JD Lemarié”

  1. 4Z2A84 dit :

    Dans « Lune », Jean-David Lemarié écrit : « …la nuit on mange du chocolat le jour aussi mais c’est pas pareil… » Comme c’est vrai !

  2. Elisa Romain dit :

    Surprenant, comme un tableau aux formes géométriques !

  3. Éclaircie dit :

    Encore merci à l’auteur de nous avoir permis de partager ce poème.
    Je l’aime particulièrement, n’en dis pas plus car je ne sais me détacher émotionnellement des mots.
    Cependant plus je le lis, ici dans un petit salon que nous avons aménager à notre goût, et plus il me parle.

    Merci Jean-David, merci.

  4. oulRa dit :

    Prenant.
    … Et cubiste, peut-être par la multiplicité des angles, des meurtrières et des serrures.
    Merci pour cette lecture.

  5. JD dit :

    Merci pour vos commentaires, je n’avais jamais pensé à envisager mes poèmes comme cubistes, ça ouvre des perspectives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.