la ballade des mots

LA BALLADE DES MOTS

.

La ballade des mots dans sa course insouciante

S’entoure d’un sonnet, du quintil d’un rondeau,

Par un coup de maillet déchirant le rideau

Elle laisse entrevoir une rime naissante.

.

Son blason redoré flottant comme un drapeau

Découvre les secrets de cette bergerette

Dans le fatras d’un vers qui vogue au fil de l’eau

A l’ombre d’un muzain qui nous conte fleurette.

.

Une ode nous revient par ta chanson, fillette,

Laissant le triolet s’endormir en trivers

Où le zegel, le lai déclinés à l’envers

Font à la villanelle un décor d’odelette.

.

Le rimailleur d’un soir avait dans un quadrille

Rimé tous les espoirs de son cœur en guenille

En glosant quelquefois des couplets sans façon.

.

Le rondel empêtré dans une shaltinienne

Laissera sa terza renvoyer la rengaine

D’un bel alexandrin qui change d’horizon.

.

Sa complainte pourra devenir prière

Dans ce monde indécent où tout est éphémère.

Délaissant la sextine, il fait un carillon.

.

jc blondel

3 réponses sur “la ballade des mots”

  1. Elisa Romain dit :

    Ce poème, très agréable à lire, pourrait être donné à apprendre aux enfants pour les aider à mémoriser une part de l’histoire de la poésie.
    Bravo !

  2. jc-blondel dit :

    merci, mais certaines formes ne sont plus trop d’actualité aujourd’hui c’est dommage

  3. 4Z2A84 dit :

    Pédagogique ? Pas seulement.
    Beaucoup de charme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.