Papier de soi ( PQ =publicité qualifiée)

Si je vous dis que ça sert à se sécher les mains, à se moucher le nez, à nettoyer un pare-brise, à s’essuyer la bouche après manger, les yeux quand on est triste et qu’on l’utilise même dans les cabinets. Qu’est-ce que c’est ?

Eh bien, il peut s’agir du papier hygiénique, de l’essuie-tout ou de mouchoir. Ne confondez surtout pas ! C’est fait de la même matière, ça a presque la même forme, la même épaisseur, parfois la même couleur et les tailles sont voisines. La seule chose qui change vraiment, c’est l’endroit où on l’utilise et de là :  le nom.

Car bien que le rôle de ces papiers soit le même pour tous, on nous a bien fait sentir qu’il fallait en utiliser un de type différent pour chaque endroit du corps.

L’époque est à la nature et ses besoins tiennent le haut du pavé ; après les chiens, les hommes, apprenons-nous le caniveau !

Pour vendre une multitude de produits, on fait la promotion de certains besoins. Ainsi ce qu’on cachait discrètement il y a quelques années s’affiche en plein vent. Publicité oblige !

Les fibres et les broyeurs ont fait de ces fonctions obligatoires, des préoccupations naturelles. Et puis quoi ! Qu’est-ce que c’est que ces gens qui se torcheraient le nez au P.Q. Le papier toilette, même neuf, c’est déjà sale…

Les multinationales exportent, bien sûr, ces morales bêtes et l’instituteur,  qui veut prêcher plus haut que son culte, les transforme en nobles idées. En fait , il se fait piagé.  Vive les serviettes en papier, les mouchoirs, les essuie-tout et les essuie-reins…

Une chose pour chaque chose, c’est le principe de la cellulose !

Et puis quoi, le but des publicitaires n’est-il pas d’éponger le liquide des clients !

Sapaulin de Glécy

5 réponses sur “Papier de soi ( PQ =publicité qualifiée)”

  1. Éclaircie dit :

    Constatation aigre douce de nos consommations effrénées et bien entretenues par la pub et derrière les industriels avides.
    («  »L’époque est à la nature et ses besoins tiennent le haut du pavé ; après les chiens, les hommes, apprenons-nous le caniveau ! » » le « nous » n’est-il pas de trop ? «  » il se fait piagé. » » j’aurais mis « piégé », si c’est un jeu de mots, j’avoue n’avoir pas compris.)

  2. Elisa Romain dit :

    Un lien très fort existe entre Le papier des toilettes et les mouchoirs jetables : quand l’un vient à manquer, l’autre fait face à l’urgence et…le remplace !

  3. grain de fable dit :

    Chère Eclaircie, merci de votre visite.
    Le « nous » parce qu’il faut s’éduquer: soi. Nous le savons (et pas seulement de Marseille) mais nous devons « nous » l’inculquer; Une entraide me semble nécessaire au prorata des « taches ». (jeu de mot orthographique jouant de la polisémie phonique du mot  » tâ,a, che » )
    Quant au « piagé », c’est un hybride entre piégé et Piaget, Jean Tiaget, le pédagogue suisse. J’aurais pu prendre Makarenko-sé, mais le parallèle eut été moins évident.
    Mais, il n’y a pas de honte à l’ignorer, on a tous des savoirs professionnels propres, ici, c’est l’ancien magister qui parle. Quand on a été un hussard noir de la républiique, on n’oublie jamais… Mais je vous pardonne, car je joue souvent sur l’orthographe pour faire mon intéressant, et ce n’est pas mon point fort. Comme disent les comédons, ce serait plutôt un point noir. (Vous l’avez malheureusement souvent constaté…) Mais on m’a répété pendant toute ma carrière que les carences des enfants étéient dûes à leurs maîtres, donc, aujourd’hui, je plaide non coupable.
    Amicalement
    Paul
    ps, le son sortirait donc des fins fonds poétiques du site…
    Magnifique, je redonnerai du grain au moulin (à paroles)

  4. Air-pur dit :

    Le marchand de vent ne peut qu’applaudir, des deux mains et dès aujourd’hui. Surtout en cette période de soldes, on voit bien qu’il y a fibre et fibre: pas de deuxième démarque sur Lotusse, pas de -50% sur Hockey.

  5. Jean-Michel dit :

    Un papier comme ça, c’est un délice. Les ministres devraient le lire, dans leurs cabinets.
    Merci Paul

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.