VAGABONDAGES (la mer)

Pour aimer la mer, il faut avoir le cœur au large, avoir envie de son sable qui vous crisse entre les dents, de son écume qui vous apporte son passé, de ses bateaux qui voilent votre présent.
Il faut la choyer, dans ses marées toutes semblables, sans lassitude dans ses vagues avenirs…
Il faut la prendre, toute entière dans ses ressacs.
Il faut la désirer, déferlante, quand elle conduit ses fils nés de la tempête.
Il faut la vouloir, quand son sel griffe la peau, plonger au creux de son antre, s’éclabousser de ses embruns et savoir attendre qu’elle revienne, pour vivre une autre plage du grand livre des dunes…
laristo

2 réponses sur “VAGABONDAGES (la mer)”

  1. Éclaircie dit :

    Un concentré de mots évocateurs, réunis pour nous entraîner en mer et aimer.

  2. josy01 dit :

    son sel
    griffe la peau

    c est si beau!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.