VAGABONDAGES (la lettre des oiseaux)

Pour envoyez un message à quelqu’un, c’est simple.
Il suffit de passer un coup de téléphone, d’envoyer une lettre, un fax, un SMS, un mail ou un télégramme.
Ce sont des moyens pratiques et directs pour exprimer clairement ce qu’on a à dire.
Pourtant, parfois, on a envie de parler, juste pour confier un petit bonheur, une déception qui revient aigrement à la mémoire, ou juste une pointe de langueur qui vient s’insinuer entre la vie de tous les jours et la peau du bien être, et là, les mots sont trop gros sur le télégramme, les phrases trop longues sur la lettre, l’encre du fax estompe trop les pensées qui sont entre les lignes, et le bruit du téléphone ou de l’ordinateur couvre les murmures des sentiments.
Alors, cherchez un oiseau dans le ciel, un rossignol au cri blessé ou une tourterelle qui enroule son rire dans un mouvement de vent et confiez lui votre état d’âme.
Il y a des mots qui ne supportent pas le voyage d’un cœur à un autre. Alors parlez juste aux oiseaux et laissez vos sentiments à l’air libre.
P2G

2 réponses sur “VAGABONDAGES (la lettre des oiseaux)”

  1. Éclaircie dit :

    Ou l’on écrit de la prose….

  2. josy dit :

    l y a des mots qui ne supportent pas le voyage d’un cœur à un autre. Alors parlez juste aux oiseaux et laissez vos sentiments à l’air libre.

    c est si beau!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.