mon unique horizon

MON UNIQUE HORIZON

.


Sous le grand sapin vert à la froide saison

Je viendrai déposer un monde de tendresse

Pour visiter ton corps d’une simple caresse

En faisant de ta peau mon unique horizon.

.

Sur des notes, le soir, j’écrirai la chanson

Dans les vers langoureux des amours éternelles

Pour venir bousculer, dans le noir, tes dentelles

Sous le grand sapin vert à la froide saison.

.

Je bâtirai les murs, pour ma belle princesse,

D’un beau château discret au royaume désir

Pour donner à ton cœur ce que je peux t’offrir

Je viendrai déposer un monde de tendresse.

.

Sur cet ilot doré, ton île enchanteresse

Je te redis les mots de notre premier jour

Et depuis je refais chaque nuit le détour

Pour visiter ton corps d’une simple caresse.

.

Sous l’abri du toit gris de la vieille maison

Nous nous sommes construits un bonheur sans censure

Je vogue à ma façon au fil de l’aventure

En faisant de ta peau mon unique horizon.

.

Lorsque l’âge ouvrira la porte à la vieillesse

L’idylle aura grandi dans un bel unisson

En bravant la colère et son triste poison.

En amant je reviens repu de notre ivresse

Sous le grand sapin vert à la froide saison.

.

jc blondel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.