Equilibre léger

Équilibre léger

Infiniment cousu le cri

Rauque chancelle dans les replis de la mémoire

Tout vibre de revoir le disparu

Tout s’émeut en vain.

Il me vient en marchant à pas comptés

Que nous sommes tissés croisés filés

De mille et une manières ordonnées

Dont notre chair tend l’écho endormi

Aujourd’hui c’est une mouette indifférente

Par laquelle tout chante d’être sans voix.

Me vient aussi dans les soubassements

Qu’une fois disparues nous serons sans

Ame

Définitivement privées du sens fabuleux

Qui fit notre intérêt.

8 réponses sur “Equilibre léger”

  1. Éclaircie dit :

    La vie qui ne tient qu’à un fil ? tissé depuis si longtemps et tout en contrastes.

  2. Heliomel dit :

    Equilibre fragile, comme la mouette posée sur un duc d’Albe, comme ces âmes qui s’envolent on ne sait où, qui peut dire si le tissage ne les fait pas revenir sous d’autres formes.

  3. Elisa-R dit :

    Les poèmes de Phoenixs se mettent bout à bout. Ca ne sert pas à grand chose car l’un n’explique pas forcément l’autre, mais au moins, on peut y revenir et se donner l’illusion de prolonger l’instant.
    Celui-ci, je le reçois comme un morceau d’étoffe blanche et soyeuse flottant au vent marin.

  4. phoenixs dit :

    Merci à tous. Que vous souhaiter en cet instant?
    Une lumière de paix, un peu, enfin ce qu’il faut de bon. 🙂

  5. 4Z2A84 dit :

    « Tout chante d’être sans voix ». Touchante aussi cette mouette. (J’espère qu’elle ne crie pas, le cri des mouettes n’est pas agréable à l’oreille). Et touchant ton poème, évoquant avec pudeur notre destinée. Je m’interroge sur ce « sens fabuleux ».

  6. Elisa Romain dit :

    Phoenixs, le public est là, vous n’avez plus qu’à entrer en scène…

  7. phoenixs dit :

    Merci à vous Elisa, mais quand il s’agit d’êtres de qualité tels que certains lecteurs et lectrices, les comédiens de la vie se débarrassent de leur masque et n’entrent plus en « scène » mais en échanges.
    Je ne vous oublie pas et viendrai vous lire dès que je me serai libérée des obligations professionnelles 😉

  8. Elisa Romain dit :

    Ne venez pas seulement nous lire…Bon courage (ou bon amusement, parfois obligation et plaisir font bon ménage) pour vos obligations professionnelles .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.