Fait divers

Il pleut sur la ville.

Une femme à sa fenêtre

Le regard mouillé.

Les badauds sont partis.
Demain, les manchettes.
Sur le pavé gras,
Une tache de sang.

Air-pur

3 replies on “Fait divers”

  1. Éclaircie dit :

    Juste effleuré, ce drame, avec dignité. Je suis toujours très sensible à ces poèmes tout en pudeur.

  2. Air-pur dit :

    Suggérer plus que montrer laisse la place au lecteur pour imaginer l’histoire complète: c’est pour moi un ressort poétique de grande force.

  3. Elisa-R dit :

    « Suggérer plus que montrer laisse la place au lecteur pour imaginer l’histoire complète »
    Et c’est le cas ici : j’apprécie beaucoup !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.