Villanelle

Villanelle

Quitte vite ta venelle

Car je t’emmène danser.

Chausse tes sabots ma belle

.

Mets ton châle de dentelle

Et veux-tu bien te presser !

Quitte vite ta venelle.

.

Sur un air de ritournelle

Nous allons tourbillonner.

Chausse tes sabots ma belle

.

Un refrain de pastourelle

Va suffire à nous charmer !

Quitte vite ta venelle.

.

Branle coupé, tarentelle

Vont bientôt nous entraîner.

Chausse tes sabots ma belle

.

Ta splendeur est irréelle

Et venu le temps d’aimer !

Quitte vite ta venelle

Chausse tes sabots ma belle.

Frangine

5 replies on “Villanelle”

  1. Éclaircie dit :

    Passant par là , je parlais de pieds et voilà qu’on m’invite à danser . J’espérais bien que ce soit cette villanelle là.
    Car tu le dis justement sur ton pantoum, si on sait moins bien faire le sonnet(clin d’oeil ça c’est tout moi) on fait dans le surréalisme , l’essentiel est de se réaliser

    merci du cadeau ! et dansons maintenant !

  2. 4Z2A84 dit :

    Un nombre impair de tercets suivis d’un quatrain final.
    Le premier vers du premier tercet est le même que le troisième vers des tercets 2 et 4.
    Le troisième vers du premier tercet est le même que le troisième vers des tercets 3 et 5.
    On les retrouve tous deux dans le dernier quatrain (vers 3 et 4).
    La villanelle s’écrit généralement en vers de 7 syllabes (vers heptamètre ou vers heptasyllabe) sur deux rimes, la première étant féminine.

    Non seulement tu respectes toutes ces règles, mais encore tu nous offres un poème délicieux que nous chantons en dansant.

  3. jc-blondel dit :

    une joie villanelle merci

  4. Aquae Sidonie dit :

    J’aime bien les maths aussi, et puis surtout, la charmante invitation.

  5. Phoenixs dit :

    Enjoué et délicat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.