Boite à malices

Mon crâne est trop petit pour toutes les idées qui bouillent, aussi j’ouvre ce « fil » (j’adore les fils, dans une autre vie, j’ai dû être araignée ou vers à soie) pour déposer toutes les remarques suggestions questions à débattre, ….etc.

Je commence:

1, je sais que certains ont des difficultés d’accès ou de manipulation pour publier ici, cependant, peut-on chacun soigner un maximum cet aspect (soin de mise en page) pour le confort de tous. Ne pas hésiter à appeler au secours-mail, téléphone, …etc.

2. Pour la question des sauts de lignes, un ami m’a conseillé d’essayer de mettre les points qui les marquent en blanc, puisqu’on peut choisir la couleur des lettres et signes. Si quelqu’un veut essayer….on les aura..on les aura…(je ne trouve pas parfait le système des points noirs et cherche à l’améliorer )

3. Que les timides soient rassurés, pour oser commenter, je ferme les yeux et  fonce. Bien sûr parfois vous pouvez être déçu du résultat. Je ne connais pas beaucoup les règles de la poésie (aïe, le mot est lâché,-les règles-) mais alors, j’écris ce que me dicte ma tête.

4.Si l’un de vous veut inviter un nouvel auteur à se joindre à nous, écrivez le moi sur mon mail, vous l’avez tous.

5. Merci de votre attention, vous pouvez retourner rêver…..et/ou poursuivre sur ce fil de barbe à papa.

67 réponses sur “Boite à malices”

  1. Toni Cervantes Martinez dit :

    Vu , éclaircie

    Bises
    Toni

  2. éclaircie dit :

    Quelle bonne idée, Toni de venir faire savoir que tu as lu. Merci !

    6. Ceux qui protègent leur textes, peuvent-ils par un signe me le faire savoir. (et me dire au passage, où ils trouvent le signe « c dans un rond » sur leur clavier).
    Je fais régulièrement des copié/collés de tout ce qui se publie ici, pour le transmettre à la société de protection intellectuelle où nous avons un contrat, et en copier moins ne me dérangerait pas du tout…De même que ceux que ne voudraient pas être sous cette protection.

  3. Éclaircie dit :

    7. (bon on va arrêter de numéroter,en matière de compte j’arriverais trop vite à mon palier d’incompétence)

    Donc ce matin :
    Savez vous bien tous, qu’à tout moment, même dans 300 ans, vous pouvez ou pourrez modifier vos publications. Pour enlever la petite coquille qui empêche de (bien) monter les oeufs en neige, la virgule qui a perdu son point . -Vous servez vous de ce point virgule ? pour ceux qui ponctuent…il me semble un peu désuet, mais je ne ponctue (avec bonheur ou pas, c’est à vous de dire), que mes papotages-et ces fameux sauts de lignes qui auraient sauté si loin qu’on ne les voie plus .

  4. 4Z2A84 dit :

    Entre la virgule et le point se situe le point-virgule : pourquoi s’en priver lorsque l’on en sent la nécessité ?

  5. phoenixs dit :

    Je retrouve bien le  » fil  » de cette Ariane sortie des faux labyrinthes.

  6. Éclaircie dit :

    La technique du point blanc contre les points noirs.

    Sur le dernier PPV, j’ai marqué un saut de ligne de plus entre le sous-titre et le début du poème, j’ai choisi blanc comme couleur de caractère, et on ne le voit pas.

    Si vous voulez essayer sur un de vos textes, vous le vérifierez aussi.

    (je vais reprendre mes anciens pour confirmation. )

  7. Éclaircie dit :

    Je n’ai plus un seul texte avec point noir….c’est fastidieux, mais le résultat est garanti..à vie..comme l’épilation électrique…..

    Alors si vous voulez le faire sur vos textes, petit à petit, avant que la …….. »direction ne l’exige »…….

    (les points noirs sur ce commentaires sont volontaires, je vais même vous en faire des bleus pour preuve, ben, là, je sais pas encore faire…mais je vais consulter et …apprendre)

  8. Éclaircie dit :

    et si on demandait une mise en forme conforme à l’écriture de l’auteur ?
    pour les publications suivantes ? pour toutes ?
    car c’est tout de même mieux à l’oeil pour les passants et usager, non?

    reste le problème des polices et interlignes , sitôt que j’ai trouvé (je vais demander à celui qui avait penser au points blancs) je vous tiens au courant.

  9. Éclaircie dit :

    je retrouve bien là Phoenixs comme je l’apprécie.

  10. Éclaircie dit :

    Je propose qu’on ne publie pas de POEMES directement liés à l’actualité politique, certains textes qui ne doivent pas plaire Et pour le fond Et pour la forme sont différents, il me semble.( je me demande si je ne dis pas une sottise là)
    débat ouvert :
    je passe le micro.

  11. 4Z2A84 dit :

    Certains prétendent que TOUT est politique, qu’on n’y échappe pas – même dans un texte apparemment anodin.
    Je ne partage pas ce point de vue, aussi suis-je d’accord avec Eclaircie pour, dans la mesure du possible, éviter des publications à tendance politique sur PF.

  12. Éclaircie dit :

    Je suis de ceux là, 4z
    Car c’est politique de choisir de parler d’un p’tit gars d’un cité ou d’un manoir en Sologne (consciemment ou pas, d’ailleurs) mais c’est un art de se faire lire dans la cité (ok par 0.5% de la population) et dans le manoir et qu’alors chacun se dise :
    -p’tain, ké poète j’voudrais avoir son talent (dans la cité)
    -cet auteur est particulièrement représentatif de la poésie, certes populaire mais d’une qualité qu’on retrouve chez ..Victor Hugo.

    au 6ème thé , il est exactement cinq heures vingt-cinq

  13. 4Z2A84 dit :

    L’absorption de trop de thé agit sur les nerfs à la manière de la cocaïne sur le cerveau. Comme le cerveau et les nerfs correspondent sans arrêt (leur note de téléphone est très élevé), on imagine le résultat.
    Il y a deux ou trois mois je buvais 3 tasses d’un thé peu puissant par jour. Depuis que je me contente d’eau pure j’ai retrouvé toutes mes facultés.
    Si je me permets de noter ici ces billevesées c’est que nous sommes sur BAVARDAGES où TOUT est permis.
    Je persiste à ne pas penser que TOUT soit politique. On dit aussi que TOUT est sexuel… Pourquoi pas que TOUT est poétique ?
    N’oublions pas le mot de Pierre Dac : « Tout est dans tout – et réciproquement. »

  14. Éclaircie dit :

    Ce qui me vient à l’idée non caféinée ni théifiée de trop, ce matin, c’est qu’il n’est pas incompatible de communiquer avec des personnes de croyances différentes.
    Les croyances sont des croyances et servent de béquilles à celui qui les développe.
    Je regrette de ne pas être contemporaine de Pierre Dac, je l’aurais dragué . Carr là encore sur ses mots, il résume ce qu’on devrait admettre à savoir qu’il nous faut bien des explications à nos faits et gestes et même nos pensées. Donc tout est dans tout et réciproquement, oui.
    Décrypter l’humour, qui est toujours une béquille ou façade, est un sujet qui me passionne.
    De tout ça je dégage mon mot ce matin : Tout est dans la Vie et réciproquement.

  15. 4Z2A84 dit :

    En fait il n’y a que la vie puisque le néant n’existerait pas – par définition. Et tout le monde sait (mais moi je l’ai appris récemment de mon mainate) que deux quarks et deux leptons sont suffisants mais nécessaires pour fabriquer l’Univers, ses galaxies, ses planètes et ses êtres vivants.

  16. Éclaircie dit :

    Et 4z dira qu’à part la poésie il n’a pas beaucoup de connaissances. Il m’a encore fallu aller sur le net pour voir ce qu’étaient les mots « zarbi » quarks et leptons.
    Vous allez me faire faire des cheveux blancs les poètes, ici.
    (les cours en accéléré c’est quelle porte ?)
    et que personne ne dise:  » elle se plaint pour rien, elle adore les cheveux blancs , elle attend les siens » )

    passionnant ? vous avez dit passionnant ! comme c’est passionnant…..

  17. 4Z2A84 dit :

    Mes connaissances ? Merci, mais je n’ai pas beaucoup de mérite. Celui de « piocher » à droite ou à gauche, dans les livres qui m’entourent.

  18. Air-Pur dit :

    A propos du bon mot de Pierre Dac, il ne faisait que tourner en dérision cette pensée orientale: le tout est dans l’un, et l’un est dans le tout. Autrement, nul n’est séparé de l’univers/universel, de même qu’au fond de nous se trouve cet univers total (à rapprocher du « connais toi toi-même et tu connaîtras le monde ».
    Bonne digestion.

  19. Frangine dit :

    Eclaircie, tu nous demande notre avis sur la protection des textes ?
    Moi je ne veux protéger rien du tout. J’offre à qui veut prendre tout ce que j’écris.

  20. Éclaircie dit :

    Oui c’était la question, car deux pistes s’offrent à nous , chacun protège ce qu’il partage, ou on protège ensemble ici ce qui est partagé. Dans le deuxième cas, je me pose la question de la valeur du dépôt sous un pseudo. N’est-ce pas valable et opposable seulement avec un vrai nom ?

    Je dépose sous mon nom, mais vos textes sont sous pseudos.

    Sitôt que j’en sais plus, je vous dis. et continue à faire des dépôts (ça me rase vraiment de devoir le faire, c’est long et administratif (je ne le faisais pas pour moi seule.) mais continuerai à le faire pour vous, si vous le demandez)

  21. 4Z2A84 dit :

    Offrir à qui le veut tout ce que l’on écrit : oui, pourquoi pas ? Mais offrir ce que l’on écrit à des individus qui le publient sous leur nom ou sous un pseudonyme, ou, pour être précis, sous un autre nom ou pseudo que celui de l’Auteur : non !. Je ne souhaite pas alimenter les voleurs s’il s’en trouve.

  22. Éclaircie dit :

    Alors je passe à la question suivante, ne serait-il pas mieux de mettre nos noms, ?
    ici au lieu des pseudonymes ? ne serait pas un plus dans la transparence et le sérieux que nous prenons à nous amuser et/ou à écrire en solitaire ? ou signer de nos noms en bas du texte, quitte à garder les pseudos ? je les aime bien.

  23. 4Z2A84 dit :

    Si tu es CERTAINE que le fait de signer de nos noms protège davantage ce que nous publions ici, je suis d’accord pour réfléchir à la disparution de mon pseudo au profit de ma véritable identité. Mais je doute que ce changement nous soit salutaire. L’imbécile qui publie sous son nom le texte d’un autre reste un imbécile et un individu dénué de toute morale et de tout talent.

  24. Éclaircie dit :

    Air pur, je suis contente de te voir passer là…vraiment.
    D’autant que je nous trouve un peu que 3 à réfléchir sur ce coup là, ok c’est les meilleurs ….!…..mais…

    Frangine je ne ferai donc pas passer tes textes sous protection, tu peux changer d’avis à tout moment, il suffit de me le dire ici, ou par mail.

    nos noms ou pseudos.
    A mes yeux (mais savent-ils bien voir) nous ferions plus « sérieux » avec nos noms (ainsi nos délires les plus délirants seraient encore plus aptes à rejoindre l’Anthologie de XXl siècle (pfff quelle ambition la Claire)

    Si vous voulez élargir le débat , on devrait le faire ici, ou sous forme de mail à tous, il me semble que chacun à l’adresse des autres, sinon, je veux bien faire transiter.

    Arrêtez-moi si je vais trop vite (j’écris trop, pour rester claire) des fois, je ne me comprends pas moi-même.

    Ca devient administratif, mais obligatoire pour poursuivre ensemble en harmonie.

  25. Air-Pur dit :

    Je cherche un havre de poésie, où le savoir vivre de chacun est la garantie de l’épanouissement de tous. J’aimerais pouvoir collaborer à votre entreprise (en voie de construction si j’ai bien compris): j’aime l’odeur des plâtres neufs et de la peinture fraîche.

  26. 4Z2A84 dit :

    Bienvenue à toi Air-Pur. Je souhaite également que pour chacun et par conséquent pour tous ici la courtoisie ne soit pas qu’un vain mot.

  27. Éclaircie dit :

    A VOUS TOUS
    (qui passez sans me voir-clin d’oeil-quoique….)

    Je demande à chaque auteur, ici, de commenter un minimum. Ou sinon, de venir ici expliquer pourquoi il ne le fait pas, toutes les explications seront lues.(un minimum veut dire au moins une fois, suis gentille, et un texte de l’autre, là suis plus exigeante)

    (si vous trouvez cette demande incongrue, dire aussi..merci…la communication et les mots sont ce qui nous restent, faisons de beaux restes)

  28. Frangine dit :

    Bonjour Air-Pur. Plaisir de te retrouver là.

  29. Yokshares dit :

    Réponse en clin d’oeil, Eclaircie, connaissant votre humour…

    Dans un village que je connais, les jeunes ont réussi à obtenir de la Mairie une maison -Leur ‘Maison des jeunes’. “Marre de trainer au bistrot, dehors, ou chez nos parents; marre d’obéir à d’autres; marre des lois des adultes.”, disaient-ils. “On veut notre espace à nous…un espace de liberté, d’expression…venir quand on veut…respirer l’air du large….”

    Donc, ils prirent, tous ensemble, possession de la maison. Un employé de mairie les attendait au seuil, leur remit un trousseau de clés, puis retourna à ses occupations.

    Savez-vous ce qu’ils firent, d’un commun accord, d’un commun élan?
    Ils établirent un règlement détaillé, précis, d’environ une vingtaine de pages.

    Yokshares

  30. Éclaircie dit :

    clin d’oeil reçu sans dommage, il est en cours ici, ce règlement , dans ma tête, et bientôt dans vos boites mail pour avis, car une fois les pieds essuyés qu’est-ce qu’on joue mieux !!

  31. Elisa-R dit :

    Quand nous nous sommes rencontrés, mon mari et moi (je devrais dire « retrouvés » puisque nous étions dans la même école primaire), il m’arrivait de partir soudainement, sans explication, de quitter une soirée sans prévenir…Vous savez, vous qui me lisez depuis un moment maintenant à quel point je suis un petit animal sauvage. J’ai beaucoup progressé et laisse les humains m’approcher mais, parfois, d’anciennes peurs me reviennent. J’ai besoin de distance, de retraits en silence. Je lis, je vous lis, mes yeux s’écarquillent et ma bouche sourit.
    J’aimerais des mots seuls, des feuillets chiffonnés par les mains qui les auraient tenus pour mieux les lire. Sans commentaire.
    Souvent, en vous lisant je deviens le rire dans la gorge, les larmes sur les joues, le vent sur les nuages. Les paysages s’ouvrent en tableaux fantastiques. Comment quitter tout cela et pourquoi ? Pour dire « j’aime » ou « Derrière l’apparente simplicité du langage on décèle un travail minutieux sur l’homophonie et un respect sans faille des règles de la versification. » Je ne sais pas faire ça.
    J’ai besoin de temps. Les mots commencent à revenir. Depuis des mois, qu’ai-je écrit ? Deux fois rien puis, plus rien. A part le texte destiné à notre oeuvre commune. Il m’a tenu en éveil, ce texte. A gardé en vie la part de moi qui écrit et qui aurait pu être étouffée, si facilement, par l’autre partie de moi: celle qui surnage, qui travaille, qui dit oui, qui embrasse qui s’endort qui se fâche qui sourit qui compte qui calcule qui se trompe qui a peur qui vieillit qui oublie qui voudrait qui ne sait plus qui se vide…Comme tout le monde.
    Endroit neuf, beau : Poésie Fertile. Je voudrais y être chez moi parce que vous y êtes. Et moi, je m’immobilise juste à ce moment là tétanisée par une sorte de psychose blanche qui ne concerne que les sentiments et l’écriture. Seuls points de stabilité : mes enfants et mon mari mon travail et vous.
    J’ai toujours été étrange, je viens d’une famille ou dire est interdit. Je transgresse par l’écriture d’où la nécessité du pseudonyme. Mon père ne me dira jamais ce que j’aurais voulu entendre, ce simple « pardon » que seule une mémoire intacte aurait pu susciter. Alzheimer se charge de m’en priver et me tient éloignée de cet amour qu’une enfant voulait encore, de toutes ses forces, accorder à son père.
    Et puis, je publie, chez Chloé des Lys, petit éditeur Belge, un recueil, mélange de textes et de poèmes. J’en ai presque honte tant il m’est difficile de me relire. Prise à mon propre piège. Heureuse et destabilisée. Je n’ai pas osé vous le dire à tous parce qu’aucun de mes textes ne trouve grâce à mes yeux.
    Est-ce pour cette raison que les mots se figent ? Est-ce Alzheimer qui se glisse dans ma tête et foudroie mes pensées ? Les deux!
    Je ne vais relire ce que je viens d’écrire. Tant pis pour les fautes à corriger: si je relis, j’efface.
    Pensées en vrac…
    Amitiés sincères à tous.

  32. grain de fable dit :

    J’ai tout lu… J’ai pas tout retenu… Mais j’ai pas été déçu… J’ai pu de rime en U.
    (En réalité il m’en reste une, mais Madame Eclaircie va s’assombrir…)
    Paul

  33. 4Z2A84 dit :

    Elisa-R,
    Merci pour la confiance que tu nous accordes en publiant ce texte.
    Ecris ! Ne te pose pas trop de questions au sujet de ce que tu écris (essaie).
    Evidemment je n’ai aucun conseil à te donner. Par contre je puis te dire que très souvent tes textes m’ont énormément plu. Tu as un style, un univers à toi, une VOIX – et l’on ne survole pas tes textes, on s’y plonge; ils sont attirants comme des objets rares, comme des objets fascinants…et un peu dangereux. Ils hypnotisent mais tiennent en éveil; on n’en sort pas indemne.

  34. yokshares dit :

    Concernant la protection des textes :

    Pour ma part, je n’attache pas particulièrement d’attention à la protection de mes textes. De toute façon, ci quelqu’un veut les copier, comment l’en empêcher? ça prouve au moins qu’il (elle) y aura trouvé une certaine qualité.
    Je demande simplement que l’ « emprunteur » cite mon pseudo et l’origine du texte, et qu’il m’en parle avant…pas envie de me retrouver sur un site olé-olé…

  35. Air-Pur dit :

    Effectivement n’importe qui peut faire un copier-coller et mettre un texte en orbite autour de je ne sais quelle planète. J’essaye de publier en ce moment et c’est vrai que la question se pose. Mais le tout sécuritaire cultivant le sentiment d’insécurité, je préfère lâcher les freins.
    Inconnu ailleurs, Air-pur ici, vous me connaissez déjà pour la plupart et vous rejoindrai à part entière bientôt.
    Amitiés à tous.

  36. Éclaircie dit :

    02.40h
    l’esprit en alerte, comme d’habitude, le cerveau bouillonnant qui a même brûlé l’oreiller, on erre dans les nuits au hasard des clics.
    Puis on atterrit là, un havre, pas vraiment désert, les chiffres s »affichent, un passage, deux passages.
    Qui est-ce ? se dit-on.
    Pas moyen de savoir, alors on imagine.
    Un lutin? un ange ? un oeil sorti de l’orbite ? peut-être une main qui s’est trompé de clic, des doigts qui ont envie de jouer à cache-cache.
    n’y pensons plus..
    revenons là où l’intensité est telle qu’on ne ressortira pas de même qu’à l’arrivée, non, plus riche.
    mais je ne voudrais vous voler vos joies et peines alors je laisse un mot sur la table avant d’éteindre et repartir.

    C’est pas malin ? dans une boite à malices de ne laisser aucune bêtise ou berlingot ?
    mais la nôtre , elle est spéciale, elle contient toujours ce que chacun veut y déposer.

  37. Air-pur dit :

    Comment fait-on pour aller de la vitrine à la salle des machines? C’est si simple dans l’autre sens…

  38. Éclaircie dit :

    Je crois, car je ne rentre que par l’arrière toujours, que depuis la scène on peut rejoindre les coulisses de la manière suivante.

    On arrive sur un texte, on fait comme pour le commenter, et alors au dessus du cadre de commentaire, on trouve son pseudo, en cliquant sur ce pseudo on rejoint son « profil » et toutes les fonctionnalités de la salle des machines.

  39. Air-pur dit :

    P….n, c’est astucieux! C’est comme Alice au pays des merveilles: tu soulèves le rideau et hop, tu passes dans un autre monde.

  40. Éclaircie dit :

    Les MOTS CLES ?

    si on n’en mettait pas?
    bigre , c’est moche ces mots en vert écrits en gros
    Ou n’en mettons qu’un :

    POĖSIE

    Non ?

  41. Air-pur dit :

    J’ai essayé. C’est vrai que c’est moche, et en plus ça ne sert à rien: c’est pire que les gilets jaunes qui, eux, peuvent servir à quelque chose.

  42. Air-pur dit :

    Y a-t-il moyen de lire le profil des membres, pour se connaître un peu mieux? Si c’est possible, je n’ai pas encore trouvé…

  43. Éclaircie dit :

    Je n’ai pas cherché, ni trouvé par hasard.
    Tu m’amènes à penser au partage, et à ce que chacun en attend.
    Mise en commun de poèmes, avec dialogue autour des mots du poème, et en filigrane, découverte des auteurs, tant la poésie est révélatrice de soi.
    Est-ce gênant que nous n’ayons pas tous la même degré de connaissance les uns des autres ? Je ne sais pas.
    Bonjour et bon dimanche.

  44. Éclaircie dit :

    Concernant les mots clés….

    Je propose de ne mettre en mot clé, que le genre de poésie offerte, par la forme, mais pas le fond, comme
    sonnet
    nouvelles
    tanka
    haïku
    ballade
    .

    ….
    etc

    .
    et
    « n’importe quoi » ….juste pour moi ces mots…….. !!!!!

    et

    d’effacer, si vous le pouvez ceux que vous avez mis qui n’entrent pas dans les catégories citées.
    (bigre ! dur pour moi de mettre des choses dans des cases, m’en croyais pas capable…..)

  45. 4Z2A84 dit :

    Quand on publie un sonnet, il me paraît inutile d’annoncer : « Sonnet »…Quand on publie un poème d’amour, il me paraît inutile d’annoncer « Poème d’amour »… Quand j’offre des fleurs, je ne me sens pas obligé de dire à celle à qui je les offre : « Voici des fleurs. »

  46. 4Z2A84 dit :

    D’un poème on peut dire : c’est « n’importe quoi », ce qui n’est pas nécessairement péjoratif. On peut aussi dire : c’est « beaucoup de choses ». Un poème qui n’a pas de thème précis ni même de fil conducteur peut être très réussi, meilleur qu’un poème concerté, organisé, prémédité, etc – comme il peut être moins bon. Cela dépend aussi du goût de chaque lecteur, comme on s’en doute.

  47. Éclaircie dit :

    T’es peut-être pas assez bavard, 4z..*rire*

    Je pensais plutôt au passant égaré qui tombe (sans mal) sur notre site et qui ne sait que regarder les yeux grands ouverts et brillants.(tellement on est beau)
    S’il voit tanka , ou sonnet ou tout autre indication de la forme des écrits il peut en cliquant sur le mot choisi, voir afficher tous les « sonnets » ou les « tanka »
    (Viv, à côté râle et, très pro, me dit : » quand on cherche sur un moteur de recherche au hasard c’est par les mots clés qu »on trouve parfois, mais débrouillez vous , faites comme vous voulez » -(nous avons, je le répète des échanges charmants, tous les deux. Il voit le côté moderne de « nous trouver par hasard »-marketing- et est fier de nous tous, aussi.)

  48. 4Z2A84 dit :

    Oui, tu as sans doute raison. Par nature, je suis désordonné. Trop âgé – la bonne excuse – (non, soyons honnête : trop paresseux) pour m’efforcer de changer.

  49. 4Z2A84 dit :

    Si Vivien est fier de nous…nous irons tous au Paradis !

  50. phoneixs dit :

    Bon, j’ai traversé toutes ces « apparences », je souhaite une bonne et longue vie à ce lieu  » douillet  » sans être mièvre.

  51. Éclaircie dit :

    Phoenixs, j’espère que tu n’as pas de soucis de connexion (ton pseudo ainsi orthographié me fait frémir… )

    Nous commençons (non poursuivons) à être nombreux (? comparé à 1 bien sûr ! )

    Lorsque vous arrivez et lisez un commentaire dont vous voulez relire le texte attaché.
    Vous trouvez en haut à droite de la page des « articles » ceci :
    chercher un article
    Mettez là le titre et ..hop! vous atterrissez au bord du poème souhaité.

  52. tequila dit :

    et bien cela n’a rien a voir avec tout ceci
    mais l’exposition Monet est merveilleuse nom d’une pipe en bois!!

  53. Éclaircie dit :

    raconte moi ou donne moi un site où voir!!
    Téquila.

  54. Éclaircie dit :

    Je promets de tenter de faire court pour être efficace…..

    les signes particuliers, style o dans l’e, lettre majuscule avec accents

    j’ai trouvé mon bonheur, voir
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Table_des_caract%C3%A8res_Unicode_(0000-0FFF)

    on y trouve : É æ Ö @
    entre autres…

    J’ai appris que les accents sur les majuscules ont été bannies de l’imprimerie française par souci d’économie.

  55. Éclaircie dit :

    grain de fable a dit :
    11 novembre 2010 à 11 h 10 min [éditer]
    J’ai tout lu… J’ai pas tout retenu… Mais j’ai pas été déçu… J’ai pu de rime en U.
    (En réalité il m’en reste une, mais Madame Eclaircie va s’assombrir…)
    Paul

    éclaircie :

    m’en aurait fallu
    une autre pourtant
    j’ai tout répondu…..

  56. Éclaircie dit :

    Ca « rame » ce matin et qu’ici, pas sur les autres sites, j’espère que ce n’est pas notre application qui ne supporte pas tant de beauté.

    J’ai pas compris (mais c’est pas rare) que les mots clés soient de taille différentes ? ceux qui en mettent peuvent-ils m’éclairer?

  57. Éclaircie dit :

    02.19

    Comment venez vous sur Poésie Fertile ?
    j’arrive par la coulisse, toujours eu peur des entrées principales, par « l’issue » donc , comme on trouve dans les définitions des mots-croisés.

    Donc par la coulisse, s’affichent tous les derniers commentaires, que je lis, (sans avoir sous les yeux le texte attaché) Puis, heureuse de vous avoir croisés, je clique en haut sur Poésie Fertile, le rideau se lève, la première page apparait, les trois coups sont donnés, je clique sur l’article le plus récent et je lis tout, ajoute ma griffe…gaffe ! suis bavarde, et passe au précédent.et ainsi de suite.

    Merci vous tous !

  58. Éclaircie dit :

    Comment retrouver un hérisson bleu sous un épais tapis de neige?
    Nous avons cherché trois jours, Patoche et moi. Elle a fini par trouver ce matin, par hasard, je crois, ou grâce à son flair. Seulement il était 3 heures, et fâchée s’est un peu mise à aboyer sur le pauvre animal transis. Je ne sais si les voisins ont aimé. Sans doute étaient-ils heureux, eux aussi, d’avoir des nouvelles de la bête…
    Le tapis s’épaissit, et si je venais à être muette , ce serait parce que les fils téléphoniques n’aiment pas le blanc et lourd manteau !

  59. Éclaircie dit :

    Bonjour aux passants,
    le site est relié à un programme de statistiques (pas très poétique j’en conviens) et l’administrateur m’a fait savoir que plusieurs fois, les mots de recherche
    -mot de passe perdu
    -s’inscrire
    -se désinscrire

    étaient apparus dans les motifs de visite.

    Si vous avez l’envie de venir ou partir ou un souci pour entrer sur le site, vous pouvez nous le dire à l’adresse suivante :
    eclaire64@gmail.com
    Seul l’administrateur peut effectuer une inscrpition, une désinscription ainsi que l’envoi de l’identifiant ou du mot de passe perdu.

    merci !

  60. Éclaircie dit :

    Je viens ici remercier ceux qui indiquent le lien pour arriver sur Poésie Fertile, à partir de leurs sites personnels.

    Je ne ferai l’inverse, préférant les lieux de partage. Cependant je rends les visites avec plaisir, mais jamais régulièrement, faute de temps ou d’y penser.

  61. Yokshares dit :

    C’est une bonne chose que de donner l’adresse de Poésie Fertile; je l’ai fait d’ailleurs sur mes différents sites sans demander le permission à quiconque, simplement parce que ça me faisait plaisir.

    Et puis, qui sait? un lecteur (ou une lectrice) habile du stylo souhaitera peut-être apporter un peu de son eau à ce site…Et venir nous rejoindre, avec votre bénédiction s’entend.

    En échange, je demande une chose, une seule :
    Pouvoir le laisser.
    ;-))

  62. Éclaircie dit :

    Bonjour Yokshares, merci d’être passé par la boite à malices, qui est un peu comme le cahier de correspondance.
    Ce dernier commentaire vous était -entre autres- bien sûr destiné.
    Laisser votre stylo ici ? ou le lien vers nous ? OUI, oui, pour les deux !
    Pour ajouter de l’eau, tout à fait d’accord, ainsi grossir le « ru » et devenir fleuve voire océan.
    La porte est ouverte, il faut cependant la trouver, mais les curieux intéressés doivent y parvenir.

  63. Yokshares dit :

    Serait-il possible de faire figurer nos joyeux avatars en lieu et place de ce silhouettes en contre-gris? En gardant la tailles que ces vignette telles quelles; ça amènerait un peu de couleur (pas trop, mais un peu quand même) à ce site qui en est déjà haut en. (syntaxe audacieuse)
    😉

  64. Éclaircie dit :

    Audacieux mais clair ! Yokshares.
    C’est possible, oui, mais pas en l’état de nos « pouvoirs d’auteurs ».
    En fait, je dois demander à notre administrateur comment faire pour décorer nos silhouettes.
    Une autre question me vient à l’esprit, nous ne verrions ces avatars que dans les commentaires et les coulisses, est-ce indispensable ? Les visiteurs non-inscrits ne les verraient qu’en lisant les commentaires.

    Ce serait bien de demander à tous les participants ce qu’ils en pensent.
    (perso, je ne suis pas trop pour, le mot étant ainsi mis en valeur, plus que l’image, mais les images des autres ne me gêneraient pas, parfois c’est aussi une introduction à leurs écrits)

    Si chacun veut s’exprimer…..à suivre.

  65. Éclaircie dit :

    C’est assez prodigieux, une entrée, et la dynamique est multipliée
    Merci Orange d’être venue.

    Hier Orange à commenter le poème « Elle ». je ne me souvenais pas de quel auteur il était . Et en tentant de rechercher en haut de la page (dans le moteur de recherche du site) je n’avais pas de réponse satisfaisante, car le mot « elle » est assez courant et l’application me proposait 400 réponses.

    Vivien, interogé (la chance, il était là) m’a donné un truc, pour ne pas avoir à remonter toutes les pages pour trouver le poème.

    Quand vous chercher un titre, choisissez un auteur et cliquez sur filtrer. Inscrivez le titre dans « rechercher » et envoyez la recherche.

    (non, non 4z et héliomel, je ne parle pas chinois, j’ai juste eu la chance que Viv’ me montre en même temps)

    je vous fais un mail avec des copiés collés des images, sinon, feuilletez toutes les pages, on y trouve à tous les rayons beaucoup de trésors….

    « Elle » est un poème de Tony Cervantes publié le 28 octobre (là je vous ai tout mâché)

    Parce qu’ici, un commentaire ne « remonte » pas le poème commenté.

  66. Éclaircie dit :

    Un peu étourdie ces jours, il me semble portant que ce matin nous avions 448 publications à 5.00 et nous n’en comptons plus que 445 à 9.20h.

    Si ‘l’un de vous a effacé ses propres articles, peut-il prévenir et rendre les commentaires associés à ceux qui les avaient écrits ? (pour se faire, vous avez l’adresse mail de ceux qui vous ont commentés)

    Nous avons le choix de supprimer et modifier nos articles, c’est un plus à condition que tous nous soyons spectateurs attentifs de la vie du site

    si je déconne ou hallucine faites le 15…..

  67. Éclaircie dit :

    Pour ne pas avoir sous les yeux les « avalanches  » de spams qui parfois engorgent la rubrique commentaires, choisissez quand vous ouvrez cette rubrique, l’onglet « approuvés » en haut de l’écran et vous ne voyez ainsi que nos Vrais Commentaires.(les autres, les indésirables sont effacés par l’admin-il n’a pas toujours accès au site selon ses disponibilités- ou encore mieux, quand c’est possible par l’auteur auxquels ils sont attachés)

Répondre à éclaircie Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.