TOUT A FAIT !

C’était le 13 novembre 1988, à 21 heures. Ce jour-là, la pollution a commencé.

Ça a débuté par une infiltration sournoise sur les plages de France Culture. Alors qu’on lui demandait s’il aimait la littérature russe, un invité a répandu le premier « Tout à fait! »

La catastrophe syntaxique ne s’arrêta pas là puisque, dans les jours qui suivirent, ce fut un musicien qui se déclara « tout à fait » classique… On aurait pu croire que le désastre allait se cantonner dans les îles de l’érudition et se briser sur les falaises de la langue populaire… Eh bien non ! La lèpre lexicale a contaminé toutes les couches, pollué toutes les nappes du langage.

Dans la rue, les passants vont tout àfait au marché et sont tout à fait pressés. Même la boulangère, à qui vous demandez si « tout est frais », vous emballe un « tout à fait » dans un accent bien parisien.

Alors, si chez vous, il vous restait une douzaine de ‘oui’ bien propres et deux ou trois ‘absolument’ pas trop usés, faites-le moi savoir ; je suis preneur…

Paul tout à fait glécy

6 replies on “TOUT A FAIT !”

  1. éclaircie dit :

    Je vais chercher et vous fais savoir !

  2. 4Z2A84 dit :

    Un texte traitant d’un sujet tout à fait singulier. Il serait tout à fait possible qu’un tel virus sévisse en France. Pour s’assurer tout à fait du contraire devrions-nous éduquer tout à fait autrement les jeunes ? Il me semble tout à fait opportun d’y songer tout à fait.

  3. Elisa-R dit :

    Il me reste un oui bien propre, je vous l’offre. Ce qui me fait frémir en ce moment c’est « au jour d’aujourd’hui »…

  4. Phoenixs dit :

    Ce n’est rien de le dire, il faut aussi l’entendre !
    Phoenixs lectrice du forum qui a beaucoup de mal ( tout à fait ) à y entrer. 😉

  5. tequila dit :

    tout est dit

    tout tas fait sale devant la porte

  6. Frangine dit :

    Ah, tu me fais penser à Cavanna qui dans « Mignonne allons voir si la rose » fustige dans un style aussi enlevé et humoristique les déroutes de notre langage. Fameux ton petit exposé !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.